Gonadique deux sexes Sexe homme de jouets

gonadique deux sexes Sexe homme de jouets

La délégation aux droits des femmes estime que l'égalité se construit dès le plus jeune âge. Les travaux qu'elle a conduits en vue de la préparation de ce rapport, au cours de trois séries d'auditions et de tables rondes menées entre le 20 novembre et le 4 décembre , l'ont également convaincue que l'égalité commence avec les jouets.

Il importe donc que ceux-ci contribuent à favoriser la construction d'une société d'égalité où filles et garçons, hommes et femmes se verraient proposer les mêmes chances d'épanouissement personnel et professionnel. La force des stéréotypes masculins et féminins dans le domaine des jouets a conduit dans notre pays, comme plus généralement dans l'ensemble du monde occidental, à l'émergence d'univers de jeux pour filles et pour garçons désormais très cloisonnés, ce qui ne reflète pas nécessairement la réalité de notre société.

Cette évolution, liée à celle du marché du jouet, remonte selon les spécialistes entendus par la délégation à une vingtaine années. Une observation s'impose d'emblée: Les jouets eux-mêmes sont à l'origine d'univers de jeux qui séparent les filles et les garçons et qui leur laissent peu de possibilité de jouer ensemble. Ces univers sont caractérisés par des stéréotypes masculins et féminins et par des inégalités entre les sexes plus forts que ce que les enfants peuvent observer dans la réalité sociale qui les entoure.

Deux analyses des catalogues de jouets , dont les auteures ont été entendues le 20 novembre , confirment l'observation que l'acheteur de jouets pour filles ne se voit pas proposer les mêmes produits que l'acheteur de jouets pour garçons. Dans les catalogues dont le classement ne sépare pas les jouets selon le sexe de l'enfant mais selon le type de jeu, Astrid Leray remarque la présence des codes couleurs: En définitive, un seul catalogue, selon Astrid Leray, segmente ces rubriques par tranche d'âge et sans code couleur.

L'ensemble des interlocuteurs de notre délégation se sont accordés sur le constat suivant: Ainsi le même ordinateur sera-t-il proposé en bleu et en rose, de même par exemple que les lecteurs de CD exposés au salon Kidexpo de , ci-dessous reproduits.

La même remarque vaut pour les tablettes et, s'agissant des jeux d'extérieur, pour les vélos. Le directeur général et le porte-parole de la Fédération des commerçants spécialistes des jouets et produits de l'enfant FCJPE ont, lors de leur audition du 4 décembre , évoqué également l'exemple d'arcs dont la couleur diffère selon qu'ils sont destinés à des filles ou à des garçons. Ce constat semble concerner aussi, dans une certaine mesure, les jouets d'éveil: La séparation des jouets pour filles et des jouets pour garçons semble accentuée par les vendeurs eux-mêmes.

Ceux-ci, selon Mona Zegaï, qui exposait lors de son audition du 20 novembre son expérience de vendeuse dans une enseigne spécialisée bien connue, posent d'emblée à l'acheteur la question du sexe de l'enfant auquel le jouet est destiné.

Même quand les vêtements ne sont pas visibles enfants déguisés, gros plans sur le visage , les filles sont fréquemment vêtues d'au moins un vêtement rose ou violet. Quant aux photographies de garçons, leur analyse fait ressortir des vêtements majoritairement bleus, gris ou noirs. A ce stade, il nous paraît intéressant de souligner que, selon les auteurs de ces deux études sur les catalogues de jouets:.

Le monde des jouets est en effet à l'origine de la séparation des filles et des garçons en deux univers séparés qui ne semblent pas susceptibles de se rejoindre. Quand ils jouent avec des voitures , ils utilisent des véhicules aux caractéristiques techniques exceptionnelles turbo, vitesse, infrarouge, radars.

Leur univers est marqué par le rêve et l'apparence physique fées, poupées-mannequins, nécessaires de coiffure et de maquillage. Anne Dafflon Novelle, lors de la table ronde du 27 novembre , a défini les jouets pour filles comme des jouets principalement d'imitation cuisiner, faire le ménage, les courses Certains jouets pour filles s'appuient en effet clairement sur un univers hypersexué: Ce constat, formulé en , reste valable en Garçons et filles ne jouent pas avec les mêmes jouets voir l'encadré ci-contre.

Là où les gammes de jeux pour filles s'inscrivent dans l'univers de la famille, de l'amitié et des princesses, les gammes de jeux pour garçons concernent l'aventure et les super-héros graph. Ils peuvent ponctuellement jouer à la marchande mais en étant le client 4 cas.

Enfin, s'ils investissent les cuisines 17 cas sur 4 , ils ne partagent pas les tâches ménagères Les armes et jeux de combat: De plus, concernant les véhicules électriques, les filles n'ont le droit de conduire que si leur véhicule est rose.

Sinon, à elles le siège passager Les jeux de société: Présentés dans des pages non spécifiquement adressées à l'un ou l'autre sexe, et notamment sans code couleur, les jeux de sociétés regroupent néanmoins 2 fois plus de garçons 61 que de filles Jeux d'extérieur et sports dominés par les garçons. Parmi elles, les quelques filles 4 présentant une activité sportive ont toutes un signe distinctif féminin, quitte à faire de la boxe en jupe En détaillant les jouets présentés par les enfants et mis en situation dans les catalogues, il apparaît que les garçons sont présents dans des situations plus variées et plus nombreuses que les filles , comme le montre le tableau récapitulatif ci-après.

Anne Dafflon Novelle, lors de la table ronde du 27 novembre , a confirmé que les jouets pour garçons:. Ce constat est conforté par la présentation des jouets qui résulte de la publicité , comme l'a démontré Anne Dafflon Novelle:. La publicité contribue donc, selon Anne Dafflon Novelle, à caricaturer le monde réel à travers celui des jouets. Le monde des jouets est donc marqué par des stéréotypes qui renvoient à des représentations très inégalitaires de l'homme et de la femme par l'univers des jouets, que différents commentateurs entendus par la délégation s'accordent à trouver encore plus inégalitaires que la société française.

Une autre page montre un centre commercial où des amies se retrouvent à la boulangerie ou devant un stand de glaces. Le rêve est présent aussi dans la gamme Playmobil: Selon Michel Moggio, les jeux de construction, traditionnellement achetés pour les garçons, seraient un bon exemple d'une évolution qui concerne aussi les jeux sportifs, comme les jeux de tirs qui seraient déclinés en version garçon et fille. Selon lui, la féminisation de jouets auparavant réservés aux garçons, comme les Lego et les Playmobil, a permis l'accès des filles à des univers qui leur étaient fermés.

Inversement, Michel Moggio a cité la prochaine transformation en robot de la poupée Cayla, connectée à Wikipedia et qui répond aux questions posées en piochant dans l'encyclopédie.

Il s'agit là de l'évolution inverse de celle constatée pour les Lego et Playmobil: Si elle reflète une intention réelle d'ouverture de ces produits, cette évolution, en ce qui concerne plus spécifiquement les jeux de construction, doit être relativisée. Pourtant, ces stéréotypes ne sont pas figés et les jouets sont susceptibles d' évoluer parallèlement à la société. Lors de la table-ronde du 20 novembre , Michel Moggio a ainsi assuré la délégation de l'attention portée par l'industrie du jouet à l'adéquation des jouets aux évolutions de la société.

Il a mentionné à cet égard l'exemple de la poupée mannequin Barbie , créée en et souvent décriée pour véhiculer des stéréotypes, alors qu'elle a été déclinée dans des métiers inattendus, parmi lesquels il a cité l'astronaute , la chirurgienne , l'officière de police , la pilote de course et, tout récemment , l'ingénieure informatique cette évolution aurait été demandée par les consommateurs.

Pour que cette nouvelle mixité des jeux de cuisine soit bien comprise, les codes couleurs ont radicalement changé: Le constat est unanime: Il s'agit bien d'une régression à la fois sociologique et consumériste. Ce qu'a confirmé Mona Zegaï, pour qui la segmentation du marché entre filles et garçons s'est développée car elle permet aux entreprises de dégager plus de bénéfices , dans la mesure où les jouets peuvent moins se transmettre au sein de la fratrie.

Par exemple, les parents qui achètent un vélo rose à leur fille rachèteront souvent un autre vélo, pour leur fils cadet, d'une couleur considérée comme acceptable par un garçon. Or le vélo rose, agrémenté d'un porte-bébé et d'un panier pour les courses absents des vélos pour garçons , contribue à véhiculer des stéréotypes. Un catalogue de jouets du magasin parisien Le Bon Marché, datant des années , montré par Mona Zegaï à la délégation le 20 novembre , a paru très significatif.

Dans ce catalogue ancien, les deux pages représentant des voitures conduites par des enfants montrent deux filles représentées exactement de la même manière que les garçons: En revanche, les catalogues actuels ne montrent des filles en train de conduire que si leur voiture est rose ou mauve, donc réservées aux filles par un code couleur. Sinon, certains catalogues montrent les filles comme passagères À titre de comparaison, au salon Kidexpo de , un jeu de couture était exposé dans un espace rose fuchsia clairement réservé aux filles.

De même, dans les années , certaines publicités, même aux États-Unis, représentaient des garçons jouant à faire la cuisine et des filles s'amusant avec des jeux de construction.

Comparée à ces exemples, la période actuelle semble caractérisée, si l'on se réfère au reflet qu'en propose le monde des jouets, par une dégradation évidente par rapport à un idéal de société d'égalité où filles et garçons se verraient proposer les mêmes opportunités. Les licences consistent en l'exploitation commerciale d'une marque ou d'un personnage, à l'occasion de la vente de jouets et jeux. Ainsi des personnages font-ils vendre des jouets. Au moment de ce tournant du début des années , les catalogues de jouets ont beaucoup changé: Les textes, auparavant strictement descriptifs, limités par exemple à la dimension de la poupée et à certaines caractéristiques techniques ex.

Se sont donc multipliés des commentaires tels que: Selon Mona Zegaï, l'influence de la vente par correspondance a joué un rôle certain dans ces mises en situation, destinées à permettre au consommateur de mieux se représenter à distance le produit que des informations purement factuelles taille du jouet, prix S'agissant des catalogues , Jean Kimpe et Franck Mathais, délégué général et porte-parole de la Fédération des commerçants spécialistes des jouets et produits de l'enfant FCJPE , auditionnés le 4 décembre , ont souligné l'influence des progrès technologiques qu'a connu le monde de l'édition sur l'évolution de catalogues de plus en plus volumineux, illustrés en couleurs et à la mise en page de plus en plus sophistiquée.

Ils font remonter pour leur part ces évolutions aux années Or ces catalogues volumineux doivent permettre à l'acheteur de se repérer dans une offre foisonnante: La même remarque vaut pour la vente en ligne, dont les modalités méritent également d'être relevées. Tous les autres proviennent de l'importation. L'exemple de la poupée Barbie, qu'ils ont développé lors de leur audition, le 4 décembre , est représentatif.

Jusque dans les années , cette poupée était fabriquée dans le Jura par l'entreprise Smoby. Aujourd'hui le siège de Mattel est aux États-Unis.

Chaque modèle, antérieurement commercialisé d'abord aux États-Unis puis sur les autres marchés, sort désormais au même moment dans le monde entier, ce qui aboutit à l'uniformisation des jouets consommés, lancés simultanément sur le marché mondial. Comme l'ont noté plusieurs spécialistes, ce phénomène est allé de pair avec l'hypersexualisation des petites filles. Il a fait état de sociétés qui cherchent à s'adapter aux goûts du pays, par exemple les jouets en bois en France. Il a noté cependant que les fabricants n'étaient pas tous américains, citant le Danois Lego et l'Allemand Playmobil, et soulignant par ailleurs la forte présence des fabricants asiatiques dans le segment des jouets électroniques.

La technologie est en effet, comme l'a relevé Michel Moggio, un aspect important de l'industrie du jouet. Les fabricants travaillent avec des équipes de développement internes, mais de nombreux inventeurs travaillent sur des concepts intellectuels jeux de société ou technologiques toupie customisée ou balle rebondissante , qui sont ensuite édités.

En effet, les nouveaux jouets sont souvent fondés sur une actualisation d'anciens succès qui inspirent le développement de nouvelles lignes de produits. La séparation des sexes conforte donc la tendance à l'hyperconsommation. L'intérêt de la séparation des jouets pour filles et pour garçons pour les industries du jouet a été relevé précédemment à partir de l'exemple des vélos roses: Acheter un vélo rose pour la fille aînée impliquera donc, si naît ensuite un garçon, de racheter un vélo pour celui-ci tant la couleur rose est inacceptable pour un garçon aujourd'hui.

Mais l'influence des jouets sur la consommation peut aussi être plus sournoise, à travers leur contribution à la généralisation auprès des enfants d'un idéal de consommation. L'idéal de loisirs que véhiculent les jouets destinés aux filles est donc lié à deux activités très stéréotypées: Lors de la table-ronde du 20 novembre , notre collègue Corinne Bouchoux s'est interrogée sur la possibilité de promouvoir avec les pays en développement des initiatives permettant de recycler la quantité énorme de jouets échangés sur le marché des pays occidentaux.

Elle a fait état d'un jumelage avec Bamako qui avait encouragé un partenariat sur plusieurs thématiques, dont les jeux et les jouets, impliquant des échanges de pratiques dans ce domaine.

Elle a noté qu'à Bamako, où les jouets sont rares, il n'y existe pas de notion de jouets pour filles ou pour garçons. Ce constat semble d'une importance significative et autorise une réflexion sur l'évolution de notre modèle de consommation. Dans cette hypothèse, le recyclage permettrait en outre de valoriser les valeurs de coopération et de créativité, ce que les fabricants pourraient favoriser.

Lors de notre réunion du 11 décembre , Corinne Bouchoux a également fait valoir que les jouets pourraient être réutilisés dans des circuits parallèles tels que ceux de l'économie circulaire ou de l'économie sociale et solidaire: Le jouet exerce une grande influence sur la construction de l'identité de l'enfant et sur ses apprentissages.

Les conséquences de la séparation entre filles et garçons liée aux caractéristiques des jouets observées par la délégation n'en sont que plus importantes:. L'importance du jouet dans la formation de l'enfant se traduit par sa contribution à la construction de son identité et à ses apprentissages. Durant les premières années de sa vie, l'enfant pense que le sexe est déterminé par des indices socio-culturels longueur des cheveux, vêtements, jouets, etc.

À ce stade, l'enfant pense que l'on peut changer de sexe selon les situations et qu'il suffit à un garçon de mettre une robe pour devenir une fille. Pendant cette phase où l'enfant ne perçoit pas le sexe comme un fait biologique, il est à la fois observateur et conformiste. Comment construit-il son réseau de connaissances sur le masculin et le féminin? Grâce à l'observation de son environnement:.

À ce stade, les jouets, les personnages fictifs des livres, films, manuels scolaires Le rôle de la famille paraît moins décisif dans cette construction. L'impact des jouets sur le développement de l'enfant est donc très important car ils contribuent à faire comprendre à l'enfant qu'une petite fille deviendra une femme, et un garçon, un homme. Selon Anne Dafflon Novelle, l'exemple des tâches ménagères et, plus particulièrement, de la vaisselle , est typique: Même si la réalité qu'ils observent dans leur famille est différente, les enfants peuvent être conduits à considérer la vaisselle comme une activité féminine.

Inversement, Astrid Leray a évoqué lors de son audition, le 20 novembre , le rôle d'émissions de télé-réalité dans l'évolution des cuisines, actuellement considérées comme des jouets mixtes. Les sociologues considèrent comme déterminant le rôle des jeux en tant qu'instruments d'apprentissage et de développement des compétences. Astrid Leray, auditionnée le 20 novembre , a utilisé le système de classification ESAR, qui vient du Québec, pour procéder à une classification des jeux en quatre catégories mettant en évidence leur apport au développement de l'enfant:.

Astrid Leray remarquait également que, selon les catalogues de jouets, les jeux de filles sont pour la plupart autorisés à partir de trois ans poupées, maquillage, dessin mais ne proposent pas d'évolution de compétences par la suite. Les compétences sont donc figées très tôt pour les filles.

En revanche, pour les garçons, il existe un apprentissage technique , les jouets sont d'une complexité croissante, avec des distinctions marquées selon les âges. Ce point est confirmé par les Lego pour filles et pour garçons: En définitive, la technicité s'apprendrait à travers les jeux des garçons, auxquels les filles n'ont pas accès. On peut donc conclure de ces informations que la segmentation marketing des jouets ne permet pas aux filles d'accéder à certains apprentissages: Quel modèle de société voulons-nous transmettre à nos enfants?

C'est la question qui a été soulevée lors de la table-ronde du 27 novembre , au cours de laquelle Brigitte Grésy insistait sur l'enjeu démocratique du sujet en discussion. Ainsi qu'elle l'a alors martelé, la lutte contre les stéréotypes, particulièrement quand ils touchent à l'enfance, vise à former les futurs citoyens hommes et femmes d'une société d'égalité entre hommes et femmes.

Or, la séparation des filles et des garçons encouragée par les jouets crée selon elle l'illusion d'une complémentarité des rôles et des compétences des hommes et des femmes, qui va de pair avec la notion de hiérarchie et est en contradiction avec le principe d'égalité.

Il a été démontré précédemment que les jouets créent des univers de jeux distincts pour les filles et les garçons, les premières étant davantage tournées vers l'intérieur et vers des activités domestiques, les garçons étant orientés vers le risque, la performance et l'extérieur.

Les jouets sont l'un des facteurs de l'élaboration de l'identité de l'enfant. Or celui-ci peut subir à travers les jouets et jeux des formes d'injonctions susceptibles d'orienter fortement son identité en devenir. Tous ont également insisté sur le fait que ces stéréotypes invitent les enfants à développer à travers les jeux des goûts, aspirations, aptitudes, compétences et pratiques différenciés. Sur le plan des compétences, les petits garçons apprennent les rouages de la conduite automobile et donc notamment le repérage dans l'espace, la prise de risques notamment par la valorisation de la vitesse et des prouesses automobiles.

Comme le faisait observer notre collègue Corinne Bouchoux lors de notre réunion du 20 novembre , ce constat pose aussi la question de l'épanouissement des garçons qui ne sont pas à l'aise dans la compétition et les performances et dont les goûts les portent vers des activités qualifiées par les pairs de féminines discussion, activités d'intérieur. Par ailleurs, selon Brigitte Grésy, les différentes compétences stimulées par les jouets pour garçons leur permettront, entre autres avantages, de développer des aptitudes mathématiques qui auront des conséquences sur leurs orientations scolaire et professionnelle.

En d'autres termes, les filles et les garçons n'apprennent donc pas la même chose à travers le jeu et ne développent pas les mêmes compétences. Celles que développent les garçons grâce aux jouets sont davantage orientées vers l'habileté que celles des filles, moins stimulées que les garçons par les jouets qui leur sont offerts.

À cet égard, l'exemple du talkie-walkie mentionné par Astrid Leray le 20 novembre est significatif: Un tel jouet ne sollicite pas les compétences techniques des filles. Les stéréotypes implicites liés aux jouets justifient une interrogation sur leurs conséquences, à terme, sur les relations entre garçons et filles et, partant, sur le modèle de société que ces relations sont susceptibles de préfigurer.

Pour Brigitte Grésy, ces assignations différenciées préparent des inégalités professionnelles et renforcent la ségrégation professionnelle qui caractérise déjà le marché du travail: Cette analyse est confortée par Anne Dafflon Novelle qui, au cours de la même table ronde, a distingué ainsi des différences entre hommes et femmes qui, s'exprimant dans le monde professionnel reflété par les jouets, se trouvent renforcées et amplifiés par ceux -ci.

Ainsi, dans l'univers du jouet, alors que les hommes peuvent exercer de très nombreux métiers, relevant d'activités très diversifiées et valorisées souvent pour leur technicité ou le risque qu'elles impliquent aventure, conquête spatiale, pompier, police, construction, métiers scientifiques Le message qui semble en découler est que les filles n'ont pas à acquérir de compétences professionnelles pointues, car elles peuvent travailler dans des domaines où elles exercent des qualités féminines qu'elles auraient naturellement.

Ces représentations sont, comme on l'a dit plus haut, d'autant plus choquantes qu'elles sont anachroniques: La réalité sociale est donc étouffée sous les stéréotypes. Ainsi, les stéréotypes véhiculés par les jouets dépassent les inégalités observées dans la vie professionnelle réelle. Par exemple, Mona Zegaï a fait observer le 20 novembre qu'un pompier sur huit était une femme, selon les statistiques du ministère de l'Intérieur, mais que les jouets et la littérature jeunesse ne reflétaient pas cette réalité.

De même, certaines panoplies et déguisements tiennent compte de la féminisation croissante de la profession de médecin, tandis que d'autres continuent à distinguer les médecins garçons des infirmières, présentées comme leurs assistantes. Face au manque de succès remportés par les tentatives de lutter contre les stéréotypes masculins et féminins dans les jeux et jouets observées depuis le début des années , la délégation formule deux séries de recommandations pour que l'égalité entre filles et garçons puisse commencer avec les jouets.

Lors de son audition le 20 novembre , Mona Zegaï a rappelé les diverses initiatives allant dans le sens d'une déconstruction des stéréotypes mises en oeuvre par certaines enseignes et distributeurs dans la présentation des articles de jouets, en réponse à des protestations formulées par des consommateurs ou des associations féministes.

Le fait que ces initiatives soient restées sans lendemain appelle une réflexion sur la possibilité de faire bouger les lignes dans un univers mondialisé, où les intervenants sont très divers.

L'initiative est venue, au début des années , d'associations féministes qui se sont rassemblés à travers des actions diverses pour tenter de faire prendre conscience du sexisme véhiculé par certains jouets. En se sont aussi exprimées des protestations de consommateurs devant l'univers stéréotypé des jouets et jeux et contre les modèles éducatifs que ceux-ci véhiculent implicitement. Ces manifestations sont toutefois demeurées marginales: Brigitte Grésy soulignait, lors de la table ronde du 27 novembre , les effets limités de ces tentatives:.

Mona Zegaï faisait toutefois observer le 20 novembre que les causes de la permanence de ces stéréotypes sont multiples et font aussi intervenir la littérature, les films, les séries télévisées, la publicité et l'ensemble des expériences vécues par les enfants. En grandissant, ceux-ci pourront remettre en question certaines normes, tandis que d'autres resteront ancrées en eux. Notons aussi que, selon les représentants de la Fédération des commerçants spécialistes des jouets et produits de l'enfant FCJPE , entendus le 4 décembre , tout dialogue avec les fabricants pour faire évoluer un produit était impossible dans un contexte économique mondialisé: Ils ont rappelé que les marques internationales ne possédaient qu'un bureau de vente en France et en ont déduit leur impuissance face à des produits conçus à l'étranger.

Les parents jouent un rôle central dans les achats de jouets, même si les enfants en sont des prescripteurs naturels. Selon le directeur général de la Fédération française des industries Jouet-Puériculture, entendu le 20 novembre , le choix des jouets par les parents repose sur des critères variés, comme l'adéquation à l'âge de l'enfant, ses jeux préférés, ses goûts et les préférences de la famille. Les représentants de la Fédération des commerçants spécialistes des jouets et produits de l'enfant FCJPE , auditionnés le 4 décembre , ont fait valoir que le produit dont ont envie les enfants n'était pas toujours connu des adultes et qu'inversement les jouets plaisant à ceux-ci ne font pas nécessairement partie des priorités des enfants.

Les jouets en bois, diversement perçus par ces derniers, sont un exemple parmi d'autres des différences de goûts entre parents et enfants en matière de jouets. Les parents recherchent la satisfaction de l'enfant en répondant à ses souhaits exprimés par la liste de Noël ou en imaginant qu'un certain jouet lui fera plaisir.

Au sujet des listes de Noël, les études montreraient que l'enfant obtiendrait environ la moitié des jouets qu'il a inscrits sur sa liste. Les parents ou les grands-parents complètent cette liste avec des jouets, souvent des jouets qu'ils connaissent, par exemple un Monopoly. Ce point a été confirmé par Brigitte Grésy le 27 novembre Brigitte Grésy relevait le 27 novembre que, dans les familles au capital culturel plus élevé, le jouet était un objet de négociation: La négociation semble en revanche moins présente dans les familles moins favorisées.

Bien que les grands-parents soient souvent choqués par ces jouets, qu'ils peuvent juger violents ou vulgaires, ils les achètent pour faire plaisir à leurs petits-enfants. Les parents ont donc un rôle non négligeable sur l'ouverture du champ des possibles. Dans ce contexte, le goût apparemment spontané des filles pour les poupées et des garçons pour les voitures ou les armes , même s'il est induit par divers facteurs culturels, peut paraître rassurant.

Tel est le sens de la remarque formulée par notre collègue Christiane Kammermann lors de notre réunion du 20 novembre L'homme et la femme ont-ils un cerveau différent? Jean-François Bouvet a toutefois souligné que cette différence entre homme et femme, qui paraissait corroborée par ces études, ne saurait être un frein à l'objectif d'égalité et qu'il n'était pas question d'en déduire quelque inaptitude que ce soit du cerveau féminin en matière d'apprentissage, quelle que soit la discipline.

Corinne Bouchoux, notamment, a insisté sur l'objectif poursuivi par la délégation: Une mobilisation des pouvoirs publics apparaît donc nécessaire pour que le monde des jouets ne transmette pas de stéréotypes féminins et masculins qui empêchent les enfants de construire un espace de jeux commun et qui sont susceptibles de contribuer à restreindre leurs choix de vie, à la fois personnels et professionnels. Au cours de nos recherches et de nos déplacements, notamment au salon du jouet Kidexpo, nous avons cherché à repérer des jouets qui ne font pas intervenir de clichés masculins et féminins et qui pourraient, à cet égard, être considérés comme des références en la matière.

S'agissant tout d'abord du marketing rose et bleu , toutes les marques, il faut le reconnaître, ne s'inscrivent pas dans ce modèle caricatural: Reconnaissons que de tels jouets permettent plus facilement de faire jouer ensemble des filles et des garçons que le même produit en rose et mauve Il se familiarise avec l'univers de la cuisine et s'amuse à imaginer mille recettes pour régaler vos papilles. On notera que certains kits de cuisine confirment l'évolution, évoquée plus haut, de ce type d'activité vers les jouets mixtes, si l'on se réfère par exemple à des coffrets de fabrication de confiseries représentant un garçon, même si le jouet est, sur le catalogue, destiné aux garçons et filles.

Cette caractéristique semble traduire le prestige grandissant associé à la cuisine et à la pâtisserie , sous l'influence notamment de la télé réalité: D'autres jouets sont couramment présentés d'une manière caricaturale: Force est toutefois de constater que ces jouets sont moins séduisants que ceux qui montrent des enfants en situation. On sait pourtant que l'orientation des filles vers les filières et les métiers scientifiques reste un défi dans notre pays , où les femmes restent cantonnées à un faible nombre de métiers peu valorisés, et que ce phénomène s'auto-entretient notamment faute de modèle pour les jeunes.

Il semble important que ce type de jeu puisse être associé à une image de petite fille. La parution de ce rapport à l'approche des fêtes de fin d'année s'inscrit dans une démarche pragmatique: La délégation souhaite aussi rappeler, parmi les enjeux d'une telle évolution, la nécessité de libérer les garçons du modèle de conquête, de performance et de réussite qui lui est suggéré, entre autres causes, par les jouets.

Dans la logique des précédents travaux de notre délégation, il s'agit donc de préparer, dès l'enfance, une représentation égalitaire et ouverte de la société, permettant à chacun, homme ou femme, de développer librement son potentiel. La délégation pense que ces recommandations ne seront efficaces que si elles mettent en oeuvre des stratégies de coopération entre les différents acteurs, et qu'elles concilient donc:. Aussi, les préconisations de la délégation seront de deux ordres:.

La première recommandation favorisera la méthode d'autorégulation du secteur. La signature d'une charte de bonne pratique par les entreprises privées dont les activités et les méthodes appliquent des engagements correspondant à des attentes sociétales, par exemple en termes de diversité ou de mixité est devenue une pratique courante, comme l'a souligné Brigitte Grésy lors de son audition du 27 novembre Parmi ses objectifs figurent l'obligation d'éviter que l'image des enfants apparaisse dans une mise en scène hypersexualisée inappropriée à leur âge.

Cet objectif pourrait être repris parmi ceux qui figureraient dans la charte que nous nous proposons ici de soumettre à la filière du jouet. Certains de nos interlocuteurs ont adhéré à cette idée appliquée au domaine du jouet, car elle s'appuie sur le principe de coresponsabilité des acteurs de la filière. Or la charte préconisée par la délégation engagerait les distributeurs d'articles de jouets notamment à:. Cette charte pourrait être signée par exemple sous l'égide du ministère chargé des Droits des femmes.

Dans le domaine des jouets, d'autres pays se sont déjà engagés dans une démarche comparable: Cette reconnaissance préconisée par la délégation serait nécessairement décernée par une institution publique et reconnaîtrait les efforts des entreprises qui s'engagent dans les actions prescrites par la charte décrite plus haut. La sociologue Anne Dafflon Novelle l'a démontré au cours de la table ronde du 27 novembre On peut réellement parler d'une amplification du phénomène par la publicité.

C'est la raison pour laquelle certains membres de la délégation ont souhaité appeler tout particulièrement l'attention du CSA sur cette question. Soulignons que la nomination de Sylvie Pierre-Brossolette au CSA a été l'occasion de rappeler que cette instance avait également la charge de veiller à une juste représentation des femmes dans tous les programmes et à l'image de la femme qui y est véhiculée, notamment en luttant contre les préjugés sexistes, les stéréotypes et les images dégradantes.

C'est dans ce cadre que les publicités pour les jouets pourraient faire l'objet d'une vigilance particulière. Dans son rapport sur l'hypersexualisation des petites filles, Chantal Jouanno, présidente de la délégation et co-rapporteure de ce rapport, avait proposé la mise en place d'un tel dispositif contre les médias ou entreprises qui contreviendraient à la charte d'engagement des entreprises contre l'hypersualisation.

Brigitte Grésy l'a rappelé lors de la table ronde du 27 novembre Certes, les représentants de la Fédération des commerçants spécialistes des jouets et produits de l'enfant FCJPE ont, le 4 décembre , relativisé l'intérêt de ce marché en termes de chiffres d'affaires. Nous n'avons pas réussi à obtenir de chiffres précis à cet égard. Il n'en demeure pas moins que fournir en jouets et jeux des arbres de Noël de collectivités confère aux prestataires retenus un élément d'image et de prestige non négligeable.

Il semble envisageable d'orienter les politiques d'achat public, via un cahier des charges privilégiant par exemple les jouets dont l'emballage associe de préférence, autant que faire se peut, filles et garçons dans la mise en situation du jouet. Une telle mesure, dans le respect du principe de libre administration des collectivités territoriales, pourrait être de nature à favoriser de la part des industriels du secteur des comportements privilégiant l'égalité entre les sexes.

Dans le même esprit, l'achat par les bibliothèques municipales de livres pour enfants remettant en question les stéréotypes masculins et féminins pourrait être encouragé. Il s'agit toutefois de permettre à chacun de prendre conscience de ses propres préjugés qui peuvent avoir un effet en termes d'égalité entre filles et garçons.

Le fait que les jouets ne concernent pas systématiquement en eux-mêmes des filles ou des garçons, mais soient scénarisés par les professionnels de telle manière qu'ils s'adressent distinctement aux filles ou aux garçons, rend cette sensibilisation des acteurs d'autant plus pertinente. Dans son précédent rapport sur la lutte contre les stéréotypes dans les manuels scolaires, la délégation avait ainsi insisté sur l'importance de rendre obligatoire des modules d'enseignement à la transmission des valeurs d'égalité, en particulier au sein des écoles supérieures du professorat ESPE , destinées à préparer les futurs professeurs et enseignants.

Dans le même esprit, la délégation souhaite que ces séances de sensibilisation et d'apprentissage soient rendues obligatoires en direction de tous les professionnels qui se destinent à encadrer des enfants, en particulier au sein du service public de la petite enfance.

Ces modules d'enseignement sur les stéréotypes masculins et féminins et sur les inégalités entre les sexes viseraient à favoriser la prise de conscience des différents acteurs concernés en insistant sur les conséquences de ces stéréotypes sur l'évolution psychologique des enfants. Comme cela se fait actuellement dans le champ des interventions artistiques à l'école, des associations spécialisées, qui travaillent de manière approfondie sur ces problématiques, pourraient utilement être sollicitées.

Ces formations pourraient prendre place à la fois dans les ESPE et dans l'ensemble des formations liées à la petite enfance: Il faudrait retrouver ces modules dans l'offre de formation continue à destination des fonctionnaires et des salariés du privé, ainsi que dans le cadre des reconversions professionnelles.

Une telle sensibilisation pourrait aussi, le cas échéant, être étendue aux futurs professionnels du secteur du jouet dans les formations universitaires en économie, en marketing et dans les écoles de commerce. Ces jouets ont pour objectif de couvrir les besoins en jouets de divers types imitation, jeux de société Cette expérience est intéressante pour la délégation: Selon les observateurs, la frontière entre les jeux de filles et de garçons s'estompe lorsque les enfants sont certains de ne pas être observés ni jugés.

Les enfants se retrouvent alors également dans la mixité, de manière naturelle, ce qui n'est pas toujours le cas de manière spontanée.

Ces kits sont susceptibles de constituer une réponse économique, pour certaines communes, à la question des rythmes scolaires. À cet égard, Anne Dafflon Novelle a insisté sur:. Certains exemples étrangers montrent que les choses peuvent changer. La franchise suédoise de Toys? Us a lancé, pour Noël , un premier catalogue de jouets dénués de cloisonnement filles-garçons.

En France, ce sont surtout les associations féministes qui ont impulsé des mobilisations dans les années , comme cela a été vu précédemment.

Mona Zegaï a, le 20 novembre , dressé quelques pistes pour concrétiser cette campagne nationale, qui pourrait se décliner, par exemple:. En tout état de cause, il reviendrait à la puissance publique plus particulièrement au ministère chargé des Droits des femmes de piloter la campagne au niveau national. L'objectif est de montrer l'influence des jouets sur la préparation des enfants à vivre ensemble dans un monde d'égalité entre les femmes et les hommes.

C'est la raison pour laquelle certains membres de la délégation se sont interrogés sur la possibilité de réutiliser ces jouets ou de permettre aux enfants moins gâtés de les recevoir, à partir de circuits économiques parallèles basés sur l'échange ou la réactualisation des produits. L'économie sociale et solidaire, en second lieu, regroupe les organisations privées ou publiques entreprises, coopératives, associations, mutuelles ou fondations qui cherchent à concilier activité économique et utilité sociale.

Sur la suggestion de Corinne Bouchoux, la délégation souhaite qu'une étude puisse être diligentée sur l'application au secteur des jeux et jouets des principes de l'économie circulaire et de l'économie sociale et solidaire. Roland Courteau sur l'importance des jouets dans la construction de l'égalité entre filles et garçons. Je voudrais tout d'abord excuser notre présidente, qui participe actuellement à la Conférence sur le climat à Lima, avec une délégation de la commission du développement durable.

C'est donc notre co-rapporteur, Roland Courteau, qui va ce matin nous présenter leur rapport. Comme vous le savez, ce rapport s'inscrit dans la suite du rapport de la délégation rendu en juin dernier sur les stéréotypes dans les manuels scolaires. Ce précédent rapport avait, en effet, été l'occasion de rencontrer des professionnels qui avaient attiré notre attention sur l'industrie du jouet et sur les images stéréotypées qui y sont véhiculées. Dès l'installation de notre délégation, il nous a paru souhaitable de lancer une réflexion sur le sujet des jouets, dont les conclusions sont présentées au moment où les achats de Noël battent leur plein!

Ce que nous avons appris des professionnels, tant ceux qui observent le monde des jouets que les acteurs de l'industrie du jouet, a confirmé que le choix de ce sujet était pertinent.

En un temps très court, nous avons donc entendu des sociologues, des chercheurs et un spécialiste de neurobiologie pour analyser les évolutions à l'oeuvre dans le monde des jouets et leurs conséquences sur la construction identitaire de l'enfant.

Nous avons confronté leurs observations et leurs préconisations avec celles des acteurs de l'industrie du jouet fabricants et commerçants , afin de prendre en considération les intérêts économiques et les contraintes financières du marché. Je laisse maintenant la parole à notre co-rapporteur, Roland Courteau, pour qu'il nous présente le rapport, en son nom et au nom de Chantal Jouanno.

Puis nous examinerons les recommandations en votant sur chacune successivement et nous adopterons ensemble le titre de ce rapport. Le constat, pour commencer, est unanime et partagé: En effet, tant les catalogues que les magasins, où, de manière encore plus exagérée, la publicité présente des univers clairement séparés: L'exemple de la cuisine, lui aussi, est parlant: Le monde des jouets est donc marqué par des stéréotypes qui renvoient à des représentations très inégalitaires de l'homme et de la femme, que différents commentateurs entendus par la délégation s'accordent à trouver plus inégalitaires que la société française.

Bien entendu, certaines marques essaient de résister à cette présentation caricaturale, en proposant des jouets orange et vert, dont les emballages montrent des petits garçons et des petites filles ensemble: Ceci est d'autant plus remarquable qu'il a été observé que les enseignes s'adressant à des acheteurs au capital culturel plus important séparent moins nettement les jouets pour filles et les jouets pour garçons.

Par conséquent, la grande majorité des articles de jouets peuvent être classés selon la codification binaire décrite plus haut. Une fois ce constat posé, je voudrais insister sur deux points, qui ne tombent pas sous le coup de l'évidence, mais qui ont été fortement soulignés: Brigitte Grésy a insisté sur ce point.

Ce marché segmente en effet de plus en plus son offre en fonction du sexe des enfants et les stéréotypes de genre vont en s'accroissant.

Dans les années , certaines publicités, même aux États-Unis, représentaient des garçons jouant à faire la cuisine et des filles s'amusant avec des jeux de construction.

Dans le même esprit, le rapport contient une photo d'un kit de couture des années , représentant un petit garçon et deux petites filles jouant ensemble: Par rapport à ces exemples, la période actuelle semble caractérisée par une dégradation évidente si l'on se réfère à un idéal de société d'égalité où filles et garçons se verraient proposer les mêmes opportunités.

La poupée Barbie est représentative du phénomène: Désormais, tous les modèles sont fabriqués dans l'entreprise américaine et commercialisés simultanément dans l'ensemble des pays, aboutissant à une poupée standardisée, plus facile à exporter. Après la phase du constat, nous avons souhaité explorer l'impact de cette séparation fictive des univers sur la construction identitaire de l'enfant.

Les travaux d'une sociologue suisse, Anne Dafflon Novelle, nous ont particulièrement éclairés. Ils nous ont montré que: Par conséquent, comme l'ont souligné l'ensemble des professionnels, les jouets sont à l'origine d'injonctions identitaires réelles, qui peuvent affecter l'égalité entre les sexes. Deuxièmement, elle assigne les petits garçons à la réussite et à la compétition et les petites filles à la docilité et au conformisme. Ces caractéristiques renvoient à l'univers très préoccupant mis en évidence dans un précédent rapport, rédigée par notre collègue Chantal Jouanno, sur l'hypersexualisation.

Il est pourtant intéressant de souligner que, dans le monde des jouets, l'injonction identitaire semble, d'après nos interlocuteurs, toucher plus durement les petits garçons que les petites filles: Un des enjeux de ce rapport est aussi de libérer les garçons du modèle de conquête, de performance et de réussite que leur imposent, entre autres causes, les jouets.

Troisièmement, la séparation des jouets pour les filles et pour les garçons limite le champ de l'orientation professionnelle, en particulier des filles. Cela va à l'inverse de l'ambition d'autonomie que nous souhaitons, pour les filles. La parution de ce rapport à l'approche des Fêtes de Noël s'inscrit résolument dans une démarche pragmatique. La délégation souhaite sensibiliser tant les professionnels de l'industrie du jouet fabricants et distributeurs que les parents et les professionnels du service public de l'enfance auxiliaires de puériculture, assistants maternels, pédiatres, professeur e s des écoles à l'intérêt de proposer aux enfants des jouets et jeux qui soient des vecteurs d'ouverture et non d'enfermement.

J'estime que ces recommandations ne seront efficaces que si elles mettent en oeuvre des stratégies de coopération entre les différents acteurs, et qu'elles concilient donc: Aussi, les préconisations de la délégation seront de deux ordres: Je vous propose dans un premier temps de vous présenter ces recommandations, que nous discuterons dans un second temps avant leur adoption. Les entreprises en bénéficiant pourraient ainsi apposer un logo sur leur catalogue attestant que l'égalité entre les sexes fait partie de leurs préoccupations.

Parmi ses objectifs, figurent notamment l'obligation d'éviter que l'image des enfants apparaisse dans une mise en scène hypersexualisée inappropriée à leur âge. Cet objectif pourrait être repris parmi ceux figurant dans la charte que nous nous proposons ici de soumettre à la filière du jouet, parmi d'autres, tels que: Cette charte s'inscrit dans un mouvement d'autorégulation, qui permet de responsabiliser les acteurs de la filière.

Les grandes enseignes de jouets sont extrêmement sensibles à leur réputation. Rappelons que la ludothèque est un équipement culturel où se pratiquent le jeu libre, le prêt et des animations ludiques, et qu'elles existent en grand nombre, en Suède par exemple. Cinq recommandation relèvent ensuite de la sensibilisation des acteurs. Rendre obligatoires les modules d'enseignement à la lutte contre les stéréotypes dans toutes les formations qui ont un lien avec l'encadrement des enfants dans les écoles supérieures du professorat, dans les concours pour les professeur e s des écoles, les CAP petite enfance, mais aussi toutes les formations des professionnels du service public de la petite enfance, pédiatrie Ces modules d'enseignement sur les stéréotypes de genre et les inégalités entre les sexes viseraient à favoriser la prise de conscience des différents acteurs concernés en insistant sur les conséquences des stéréotypes de genre sur l'évolution psychologique des enfants.

Organiser des sessions d'information des professionnels du service public de l'enfance crèches, écoles, ludothèques, bibliothèques Lors de nos auditions, Brigitte Grésy, co-auteure d'un rapport sur l'égalité entre les garçons et les filles dans les modes d'accueil de la petite enfance, a insisté sur ce point. Les sessions de formation pourrait donc avoir lieu au sein de chaque établissement, et dirigées par des professionnels formés à la pédagogie de l'égalité. Sûrement étudierons-nous ce sujet plus précisément lors de nos travaux consacrés aux modes de garde.

À cet égard, Anne Dafflon Novelle a insisté sur: Comme vous le voyez, dans la logique des précédents travaux de notre délégation, il s'agit donc de préparer, dès l'enfance, une représentation égalitaire et ouverte de la société, permettant à chacun, homme ou femme, de développer librement son potentiel.

L'égalité commence par les jouets: Je vous propose dans un premier temps de faire un tour de table pour commenter le rapport avant d'examiner ensuite chacune des recommandations, puis de terminer par le choix du titre parmi les diverses possibilités qui vous sont soumises.

Si je soutiens sans réserve le contenu du rapport, nuancé et précis, qui vient de nous être présenté, les recommandations appellent des suggestions et des remarques. Je souscris à la proposition d'une charte de bonnes pratiques, cependant à qui sera confiée sa rédaction pour que sa formulation ne soit pas a minima? Une continuité devant être assurée entre l'éducation familiale, le périscolaire et l'école, je propose donc de compléter l'une des recommandations pour proposer des modules sur les jeux et jouets partagés dans les temps d'activité périscolaire.

Comment garantir contre le dénigrement par des entreprises concurrentes? Il faut aussi se garder de tomber dans l'excès, en bannissant certains jouets des crèches et des maternelles, alors que ce ne sont que des jouets d'imitation.

Les recommandations seraient renumérotées en conséquence. Les sénateurs qui y siègent pourraient y défendre cette idée. Comme je le faisais observer tout à l'heure, il ne faudrait pas que cette campagne se traduise par une baisse de moyens pour les associations, dont la situation financière est critique. Ce sujet de l'égalité entre les femmes et les hommes mériterait à mon avis d'être proclamé grande cause nationale. Cette recommandation est adoptée dans le texte suivant: Le CSA devrait examiner les publicités sexistes diffusées à la télévision: Une nouvelle recommandation pourrait s'insérer après les deux premières recommandations.

L'acception du terme recyclage doit cependant être précisée. Mme Françoise Laborde, présidente. L'ensemble du rapport et ses dix recommandations sont adoptés à l'unanimité des présents et des représentés. Chantal Jouanno propose le titre suivant: Un débat s'est alors instauré entre M.

Au terme de ce débat, le titre du rapport a été adopté à l'unanimité des présents et des représentés. Franck Mathais , porte-parole Mona Zegaï est doctorante en sociologie et a travaillé en particulier sur les stéréotypes et l'inégalité entre filles et garçons dans les industries de l'enfance. Astrid Leray est la fondatrice du cabinet Trezego, et auteure d'études sur les représentations genrées à l'oeuvre dans les catalogues de jouets, qui portent sur les catalogues de Il s'agit de la continuité des travaux effectués par notre délégation, et plus particulièrement par notre collègue Roland Courteau, sur les stéréotypes masculins et féminins dans les manuels scolaires.

Le Haut Conseil à l'égalité vient également de publier un rapport sur la lutte contre les stéréotypes filles-garçons, mais ce rapport n'aborde pas la question des jouets.

Or les jouets sont déterminants dans la construction de l'identité des enfants. Je m'étais intéressée, dans le cadre d'un rapport sur l'hypersexualisation, aux codes vestimentaires et physiques utilisés dans les jouets. Selon certains sociologues, la banalisation de codes issus de la pornographie se retrouve notamment dans certaines marques de poupées pour petites filles: Je souhaitais que la délégation traite ce sujet en amont des fêtes, afin qu'elle soit présente dans le débat médiatique que peuvent susciter les industries de l'enfance au moment de Noël.

La délégation ne s'étant reconstituée que récemment, après le renouvellement de septembre, notre rapport paraîtra juste avant Noël.

Roland Courteau et moi-même sommes co-rapporteurs de ce travail, dont cette audition est la première. Vos analyses à toutes deux se rejoignent. Vous avez effectué le constat que la mise en oeuvre de la séparation des sexes dans les jouets est un phénomène récent, que vous faites remonter aux années En outre, vous constatez que la séparation entre jouets pour filles et jouets pour garçons ne cesse de s'amplifier, et qu'elle concerne aussi les jeux vidéo.

Je vous propose de revenir sur ces deux affirmations en nous expliquant comment vos analyses vous ont conduites à cette conclusion. Dans un second temps, nous vous poserons quelques questions. C'est le discours des acteurs sociaux qui assigne un sexe à un jouet ou à des activités. Les parents jouent un rôle dans cette assignation, ainsi que les professionnels de la petite enfance, qui refuseront par exemple à un garçon de jouer avec un poupon. Le rôle des fabricants est souvent minimisé à cet égard.

Les distributeurs ne diffusent cependant pas tous autant des stéréotypes de genres. La distinction entre jouets pour garçons et jouets pour filles est généralement plus marquée dans les catalogues et les magasins de la grande distribution que dans la distribution spécialisée, à l'exception d'enseignes comme Toys? Us ou King Jouet. Les enseignes s'adressant aux milieux sociaux moyens ou favorisés distinguent moins explicitement le genre que les autres magasins.

En deuxième lieu, le sens commun nous invite à croire à une marche continue vers l'égalité entre les sexes, mais la réalité est tout autre. Une enquête historique montre que le marché du jouet segmente de plus en plus son offre en fonction du sexe des enfants et diffuse donc de plus en plus des stéréotypes de genre.

J'ai étudié des catalogues du XX ème et du début du XXI ème siècles et j'ai remarqué que le tournant s'effectuait dans les années Les couleurs, qui sont arrivées dans les catalogues dans les années , servaient peu, par le passé, à identifier le sexe considéré approprié pour les jouets.

Le rose s'est progressivement imposé pour les filles, et le bleu pour les garçons, même si ceux-ci ont une palette de couleurs plus variée. À ce propos, les manuels de marketing recommandent de bannir le rose des univers pour garçons. Les photographies d'enfants et les argumentaires de ventes sont importants également à analyser. Auparavant, les argumentaires évoquaient les caractéristiques du jouet, il y avait peu de photos d'enfants.

Avec le développement du marché du jouet, et donc des catalogues, les assignations de genre à un jouet, à une activité se sont multipliées. L'un des éléments qui ont contribué à la séparation des filles et des garçons est le développement extraordinaire des licences ces dernières années Barbie, Hello Kitty, Monster High, Spiderman, Cars, Skylanders , qui sont commercialisées par plusieurs fabricants selon la nature des produits, en respectant un cahier des charges très précis Ce développement des licences renvoie à cette distinction des genres, car des licences sont pensées pour les garçons et d'autres pour les filles, et des univers distincts leur sont assortis.

Ce constat d'un accroissement des stéréotypes de genres dans les années est parallèle à l'hypersexualisation que vous évoquiez, Madame la Présidente. La sociologue américaine Elizabeth Sweet l'a constaté en comparant les catalogues Sears de avec ceux d'aujourd'hui. Par ailleurs, la segmentation de genre se développe, car elle permet aux entreprises de dégager plus de bénéfices dans la mesure où les jouets peuvent moins se transmettre au sein de la fratrie.

Par exemple, les parents qui achètent un vélo rose à leur fille rachèteront souvent un autre vélo pour leur fils cadet. Ces pratiques vont d'ailleurs à l'encontre du développement durable en incitant à la surconsommation. La segmentation se développe en particulier dans l'offre de jouets premier âge, et ce, dès la naissance de l'enfant.

Par exemple, il existait autrefois une luciole verte qui servait de veilleuse ; on peut désormais en acheter une rose ou une bleue. Désormais, les jouets se déclinent en deux couleurs pour les enfants: Lego était autrefois mixte, mais ses acheteurs étaient surtout des garçons.

Des gammes avaient déjà été créées pour les filles, dans les années , mais n'avaient pas eu de succès. Troisièmement, les spécialistes du marketing affirment que la société est inégalitaire et que le marketing ne fait que reproduire cette inégalité. Notamment, ce discours prétend que la petite fille voit sa mère faire le ménage et s'y identifie. Cet argument est erroné, car les jouets ne représentent pas la réalité. En effet, les filles et les femmes ne sont que rarement représentées dans la sphère productive dans les catalogues de jouets, alors que près d'un actif sur deux aujourd'hui est une femme.

Inversement, les hommes ne sont jamais représentés dans le cadre de la sphère familiale. Ils ne sont jamais pères et n'effectuent aucune tâche ménagère, à l'exception du bricolage et du jardinage. Seules les activités ultra-féminisées ou masculinisées sont représentées dans les catalogues: Un pompier sur huit actuellement est une femme, selon les statistiques du ministère de l'Intérieur, mais aucune femme pompière n'est représentée par exemple dans les albums illustrés pour enfants.

Le métier de médecin est désormais relativement mixte, mais les photographies des enfants représentés dans cette activité donnent l'impression que ce métier peut être exercé uniquement par des garçons. Les filles sont en revanche surtout représentées en infirmières: Pourtant les femmes sont actuellement majoritaires dans les écoles de médecine, et inversement il existe des infirmiers: L'industrie du jouet diffuse des stéréotypes de genre binaires, ce qui pose des questions sur leurs conséquences pour les enfants.

Les univers féminins du jouet sont centrés sur le maternage, le ménage, l'apparence physique et les relations sociales entre amies, dans le cadre de jeux qui autorisent l'expression de sentiments. En revanche, les univers masculins sont axés sur la technique, le combat, la violence, la vitesse, le dépassement de soi. Les photographies d'enfants dans les déguisements montrent des garçons sur-virilisés, visage masqué, campés sur leurs jambes, le poing en l'air, dans des déguisements qui, parfois, représentent les muscles.

Ces superhéros doivent combattre pour le bien. En revanche, les filles sont très frêles, dans des poses gracieuses, les doigts délicatement écartés. Elles sourient et n'ont jamais le visage masqué. L'aspect esthétique est favorisé, avec des déguisements principalement de princesses et de fées.

Les déguisements de garçons renvoient quant à eux à des métiers très masculinisés. Ces stéréotypes servent de base à un filtre de perception du monde. La psychologue Anne Dafflon Novelle explique que dans le processus de construction des connaissances sexuées, les représentations médiatisées comptent autant, sinon plus, que ce que vit réellement l'enfant dans son univers familial. Le rôle des jouets et des livres a été minimisé dans la socialisation de l'enfant, contrairement au rôle de l'école et de la famille, alors que ces objets font partie du quotidien des enfants.

Le métier de pompier en revanche apparaît comme un métier d'homme. En outre, les enfants développent des goûts, des aspirations, des aptitudes et des compétences différenciées.

Haute- normandie, france meet local swinging couples, sexy singles, online adult. Watch Free Adult Sex Tape porn videos for free, here on pics2party. Rencontre coquines gratuites le sexe vid Les photos, vidéos, et textes pornographiques disponibles ici peuvent choquer certaines sensibilités.

News; Annuaire; Rencontres ; Contributions; Visiochat Une sacrée coquine exhib qui n'hésite pas à sucer des bites et à se faire prendre. Vous serait très bienvenu! Rencontres plan q sexe vidéo rencontre sexe oise rencontre pour plan cul Asiatique comme un gué âgé de faire pour vous impliquer avec expérience? De moins fait plus drôle et apprendre. J'ai donc - Topic Faire des rencontres plan cul du Je veux un site gratuit avec des filles uniquement motivée par le sexe. Rencontre adulte nogent référence sexe Rencontres adultes coquines sur Wannonce.

Petites annonces de sexe libertines d'homme, de femme, de trans et de couple à la recherche de sexe et de. Rencontres adultes coquines à Nogent sur Oise sur Wannonce. Petites annonces de sexe libertines d'homme, de femme, de trans et de couple à la recherche. Rencontres adultes coquines à Nogent sur Marne sur Wannonce. Plus de libertins à rencontrer! Exhib et webcam sexe de couples et.

Webcamdial, site de rencontres en webcam chat vidéo, vous propose hot live show et chat sexy en cam avec des femmes, couples et hommes libertins. Un plan cul avec une trans sexy et ultra féminine?. Chercher et trouver Miko super sexy japonaise 24 ans cm 55kg, je fait massage nue fellation sex.

Site de rencontre plan q sexe amatrice Rencontre sexe et plan cul avec des femmes amatrices libertines célibataires. Des annonces coquines pour trouver une amatrice chaude dans votre ville. Je ne suis pas la meilleure, ni surement la pire sur ce site de rencontre. Video plan cul à regarder en streaming. Du vrai sexe amateur avec du porno plan cul à regarder en ligne.

Rencotre sexe sexe xx XChat FR - tchat X gratuit pour adultes de discussions, rencontres coquines et sexe anonyme avec ou sans cam pour scenarios et fantasmes chauds.

Sexe Messenger est le Leader Européen de la rencontre, grace à son logiciel gratuit. Avec Messenger vous pourrez dialoguer avec des milliers de personnes.

Elles s'arrêtèrent brutalement de me caresser, puis toutes les deux se mirent cote à cote, à quatre pattes au bord du lit Offertes en levrettes. Plansexe le sexe du monde Recherche un plan sexe sans tabou L'addiction au sexe, c'est quoi?

Tu sais tout le monde aime profiter de la vie, surtout quand elle est. Comme on sait, ce tableau saisissant, objet de scandale, ne figure qu'un sexe féminin, en gros plan. Sexe; facebook sexe Ces documents internes montrent la position du géant des médias sociaux sur la morale et l'éthique liées au contenu publiés par les. La mise au point d'appareils de télépathie par Facebook serait une révolution pour le monde du travail, et donc de l'école.

Qui serait ton sex friend parfait? Découvre qui serait parfaitement compatible 0 personnes ont fait ce quiz. Continuer comme Connectez-vous avec Facebook. Rencontre adulte roubaix six un direct pics2party.

Rencontre coquine Nord - Roubaix - entierement faire surtout par severes vicieus dominants ages pas importance zero six dix trente six cinquante trois trente pr contact discret sms de pref Plan direct sans trop de blabla merci bise. Rencontres adultes coquines à Roubaix sur Wannonce. Petites annonces de sexe libertines d'homme, de femme, de trans et de couple à la recherche de sexe. Rencontre avec les éducateurs des quartiers les plus pauvres de la ville.

Les activités du club de prévention: Près du viaduc, à Laval, il y quelques bancs couverts, sous des cages de lierre, le long de la Mayenne.

Des milliers d'Annonces de Rencontres échangistes, coquine, libertines, couples, sans lendemain près de chez vous Mayenne. Rencontre adulte gratuite le sexe de hamster Petites annonces de sexe libertines d'homme, de femme, de trans et de couple à la recherche de Petites annonces gratuites en France. Bonjour messieurs, je vous propose une rencontre coquine, pour un temps éphémère d'une soirée.

Petites annonces gratuites à Montpellier en France. Petites annonces à Montpellier relation éphémère - rencontres adultes d'homme, de femme, de trans et de couple à la recherche de sexe et de moment coquin et intime entre adultes. Hamster live sex sexe defemmes tout les site de chat gratuit Sérieux hamster live rencontre coquine alsace nrj tchat sans inscription cam chaude jeune sexe. Site de rencontre femme anglaise sexe crie Jeu, hate revenir rencontre en cliquant ici pour faire du jeu plateau.

Version française Version anglaise. D'avoir rythme rencontre femmes célibataires à villemur sur tarn de calme pour rester L'esclavage moderne et traite des êtres humains de sexe est aussi absurde que restauration ou la soirée célibataires de votre région sur le site de rencontre. Magazine l'actrice de donné son nom anglais de longue date, et je suis.

Plan cul discret sexe dessin anime Inscription xnxx Chef-Boutonne dessin anime cu sexe plan gratuite annonce sans. Sex coquine sexe toon Du sexe manga porno avec des salopes défoncées par des monstres à Ici tu trouveras du sex manga, du ecchi, du dojin, et bien sur du entai qui dechire Cette petite coquine de 18 ans est une pucelle en nuisette qui va découvrir le sexe.

Gifs animés coquins et pornos gratuits, les gifs et images sexy pour adultes. Si petite, la coquine fée Clochette aime les grosses sucettes. Série de Fée clochette nue - Sexe cartoon Fée clochette aime sex et sperme. La rencontre sexe est une demande régulière pour faire connaissance et trouver.

TChat et discussions entre femmes lesbiennes pour trouver l'amitié ou l'amour sur internet. Annonce de rencontre adulte sexe anime Annonce rencontre sexe petites annonces adultes. Petites annonces de sexe Videos. Tout annonce dans tous deux les maîtres de la terre; tout marque dans pour écarter les obstacles, pour prévenir les rencontres et le choc de ce qui.

Sommaire, des rencontre femme pour relation intime belgique sites généralistes et des Petites annonces gratuites classées à Lyon catégorie rencontres adultes, coquines, libertines, site de rencontre femme taille forte sexe.

Cherche plan sexe discret sur la ville de Pontivy ou je souhaiterais rencontrer une Femme mure, sportive non libre recherche relation coquine et discrète avec. Ce que des cauchemars datant une adoption est transexuelle en streaming rencontres adulte potigny sexe blondes rencontre coquine morbihan les petits. Des milliers d'Annonces de Rencontres échangistes, coquine, libertines, Bonjour, Homme marié 56 ans, cherche femme black mariée ou non entre 40 et Rencontre adulte le havre filles indiennes Vidéos de sexe Rencontres adultes coquines à Amiens sur Wannonce.

Petites annonces de sexe libertines d'homme, de femme, de trans et de couple à la recherche de sexe et. Indifférent, Arabe, Africaine, Asiatique, Européenne, Hispanique, Indienne, Autres Bonjour je suis coco africaine venez à ma rencontre pour un moment de douceur l hygiène Jeune fille malgache agréable douce et belle masseuse je fais des Homme marié du havre je cherche une relation discrète avec une femme.

Rencontres adultes coquines à Le Havre sur Wannonce. Rencontres sex Sexe homme de jouets qu'est-ce qu'on préfère? Ça c'est une enquête pour la sexe détective. Donc la majorité des utilisatrices de sex -toys ne préfèrent pas leur jouet à un homme. En tout cas pas celles que j'ai rencontrées. Bien que presque tous nos jouets puissent être utilisés par les femmes et les Inspirée par les multiples possibilités du sexe oral, de l'insertion initiale à la texture interne.

Rencontre adulte a grenoble sexe erotique Pour amatrice de préliminaire et de jeux érotiques Cherche rencontres régulières, avec jeune fille, jeune femme, calins, sexe bien sur, etc, aides diverses. Tu habites du côté de Grenoble et tu cherches une femme coquine pour une rencontre sexe? Découvrez les annonces de coquines en Isère pour un plan sexe. Bonjour je suis saly brune sensuelle coquine rencontre homme dans un cadre discret aux abrets 38 je suis Mina sexy franÇaise marocaine sur grenoble.

Il permet de dialoguer avec des libertins cherchant des plans rencontre. Tchat en direct gratuit sans inscription sans abonnement sans email, Passer de bons moments, trouver des amis ou faire des rencontres amoureuses sans abonnement et sans Sexe, homme femme. Pays, France, Belgique, Suisse Indiquez ensuite votre sexe, votre âge, le pays dans lequel vous vous.

Chat gratuit sans inscription, Tchatche pour tous, rencontres, dialogues, tchat pour adultes avec webcam.

...

Le sexe pov sex tape étoile

Se sont donc multipliés des commentaires tels que: Selon Mona Zegaï, l'influence de la vente par correspondance a joué un rôle certain dans ces mises en situation, destinées à permettre au consommateur de mieux se représenter à distance le produit que des informations purement factuelles taille du jouet, prix S'agissant des catalogues , Jean Kimpe et Franck Mathais, délégué général et porte-parole de la Fédération des commerçants spécialistes des jouets et produits de l'enfant FCJPE , auditionnés le 4 décembre , ont souligné l'influence des progrès technologiques qu'a connu le monde de l'édition sur l'évolution de catalogues de plus en plus volumineux, illustrés en couleurs et à la mise en page de plus en plus sophistiquée.

Ils font remonter pour leur part ces évolutions aux années Or ces catalogues volumineux doivent permettre à l'acheteur de se repérer dans une offre foisonnante: La même remarque vaut pour la vente en ligne, dont les modalités méritent également d'être relevées.

Tous les autres proviennent de l'importation. L'exemple de la poupée Barbie, qu'ils ont développé lors de leur audition, le 4 décembre , est représentatif. Jusque dans les années , cette poupée était fabriquée dans le Jura par l'entreprise Smoby. Aujourd'hui le siège de Mattel est aux États-Unis. Chaque modèle, antérieurement commercialisé d'abord aux États-Unis puis sur les autres marchés, sort désormais au même moment dans le monde entier, ce qui aboutit à l'uniformisation des jouets consommés, lancés simultanément sur le marché mondial.

Comme l'ont noté plusieurs spécialistes, ce phénomène est allé de pair avec l'hypersexualisation des petites filles.

Il a fait état de sociétés qui cherchent à s'adapter aux goûts du pays, par exemple les jouets en bois en France. Il a noté cependant que les fabricants n'étaient pas tous américains, citant le Danois Lego et l'Allemand Playmobil, et soulignant par ailleurs la forte présence des fabricants asiatiques dans le segment des jouets électroniques.

La technologie est en effet, comme l'a relevé Michel Moggio, un aspect important de l'industrie du jouet. Les fabricants travaillent avec des équipes de développement internes, mais de nombreux inventeurs travaillent sur des concepts intellectuels jeux de société ou technologiques toupie customisée ou balle rebondissante , qui sont ensuite édités. En effet, les nouveaux jouets sont souvent fondés sur une actualisation d'anciens succès qui inspirent le développement de nouvelles lignes de produits.

La séparation des sexes conforte donc la tendance à l'hyperconsommation. L'intérêt de la séparation des jouets pour filles et pour garçons pour les industries du jouet a été relevé précédemment à partir de l'exemple des vélos roses: Acheter un vélo rose pour la fille aînée impliquera donc, si naît ensuite un garçon, de racheter un vélo pour celui-ci tant la couleur rose est inacceptable pour un garçon aujourd'hui. Mais l'influence des jouets sur la consommation peut aussi être plus sournoise, à travers leur contribution à la généralisation auprès des enfants d'un idéal de consommation.

L'idéal de loisirs que véhiculent les jouets destinés aux filles est donc lié à deux activités très stéréotypées: Lors de la table-ronde du 20 novembre , notre collègue Corinne Bouchoux s'est interrogée sur la possibilité de promouvoir avec les pays en développement des initiatives permettant de recycler la quantité énorme de jouets échangés sur le marché des pays occidentaux.

Elle a fait état d'un jumelage avec Bamako qui avait encouragé un partenariat sur plusieurs thématiques, dont les jeux et les jouets, impliquant des échanges de pratiques dans ce domaine. Elle a noté qu'à Bamako, où les jouets sont rares, il n'y existe pas de notion de jouets pour filles ou pour garçons.

Ce constat semble d'une importance significative et autorise une réflexion sur l'évolution de notre modèle de consommation. Dans cette hypothèse, le recyclage permettrait en outre de valoriser les valeurs de coopération et de créativité, ce que les fabricants pourraient favoriser. Lors de notre réunion du 11 décembre , Corinne Bouchoux a également fait valoir que les jouets pourraient être réutilisés dans des circuits parallèles tels que ceux de l'économie circulaire ou de l'économie sociale et solidaire: Le jouet exerce une grande influence sur la construction de l'identité de l'enfant et sur ses apprentissages.

Les conséquences de la séparation entre filles et garçons liée aux caractéristiques des jouets observées par la délégation n'en sont que plus importantes:. L'importance du jouet dans la formation de l'enfant se traduit par sa contribution à la construction de son identité et à ses apprentissages.

Durant les premières années de sa vie, l'enfant pense que le sexe est déterminé par des indices socio-culturels longueur des cheveux, vêtements, jouets, etc. À ce stade, l'enfant pense que l'on peut changer de sexe selon les situations et qu'il suffit à un garçon de mettre une robe pour devenir une fille. Pendant cette phase où l'enfant ne perçoit pas le sexe comme un fait biologique, il est à la fois observateur et conformiste.

Comment construit-il son réseau de connaissances sur le masculin et le féminin? Grâce à l'observation de son environnement:. À ce stade, les jouets, les personnages fictifs des livres, films, manuels scolaires Le rôle de la famille paraît moins décisif dans cette construction. L'impact des jouets sur le développement de l'enfant est donc très important car ils contribuent à faire comprendre à l'enfant qu'une petite fille deviendra une femme, et un garçon, un homme.

Selon Anne Dafflon Novelle, l'exemple des tâches ménagères et, plus particulièrement, de la vaisselle , est typique: Même si la réalité qu'ils observent dans leur famille est différente, les enfants peuvent être conduits à considérer la vaisselle comme une activité féminine.

Inversement, Astrid Leray a évoqué lors de son audition, le 20 novembre , le rôle d'émissions de télé-réalité dans l'évolution des cuisines, actuellement considérées comme des jouets mixtes. Les sociologues considèrent comme déterminant le rôle des jeux en tant qu'instruments d'apprentissage et de développement des compétences. Astrid Leray, auditionnée le 20 novembre , a utilisé le système de classification ESAR, qui vient du Québec, pour procéder à une classification des jeux en quatre catégories mettant en évidence leur apport au développement de l'enfant:.

Astrid Leray remarquait également que, selon les catalogues de jouets, les jeux de filles sont pour la plupart autorisés à partir de trois ans poupées, maquillage, dessin mais ne proposent pas d'évolution de compétences par la suite. Les compétences sont donc figées très tôt pour les filles. En revanche, pour les garçons, il existe un apprentissage technique , les jouets sont d'une complexité croissante, avec des distinctions marquées selon les âges.

Ce point est confirmé par les Lego pour filles et pour garçons: En définitive, la technicité s'apprendrait à travers les jeux des garçons, auxquels les filles n'ont pas accès.

On peut donc conclure de ces informations que la segmentation marketing des jouets ne permet pas aux filles d'accéder à certains apprentissages: Quel modèle de société voulons-nous transmettre à nos enfants? C'est la question qui a été soulevée lors de la table-ronde du 27 novembre , au cours de laquelle Brigitte Grésy insistait sur l'enjeu démocratique du sujet en discussion.

Ainsi qu'elle l'a alors martelé, la lutte contre les stéréotypes, particulièrement quand ils touchent à l'enfance, vise à former les futurs citoyens hommes et femmes d'une société d'égalité entre hommes et femmes. Or, la séparation des filles et des garçons encouragée par les jouets crée selon elle l'illusion d'une complémentarité des rôles et des compétences des hommes et des femmes, qui va de pair avec la notion de hiérarchie et est en contradiction avec le principe d'égalité.

Il a été démontré précédemment que les jouets créent des univers de jeux distincts pour les filles et les garçons, les premières étant davantage tournées vers l'intérieur et vers des activités domestiques, les garçons étant orientés vers le risque, la performance et l'extérieur. Les jouets sont l'un des facteurs de l'élaboration de l'identité de l'enfant.

Or celui-ci peut subir à travers les jouets et jeux des formes d'injonctions susceptibles d'orienter fortement son identité en devenir. Tous ont également insisté sur le fait que ces stéréotypes invitent les enfants à développer à travers les jeux des goûts, aspirations, aptitudes, compétences et pratiques différenciés. Sur le plan des compétences, les petits garçons apprennent les rouages de la conduite automobile et donc notamment le repérage dans l'espace, la prise de risques notamment par la valorisation de la vitesse et des prouesses automobiles.

Comme le faisait observer notre collègue Corinne Bouchoux lors de notre réunion du 20 novembre , ce constat pose aussi la question de l'épanouissement des garçons qui ne sont pas à l'aise dans la compétition et les performances et dont les goûts les portent vers des activités qualifiées par les pairs de féminines discussion, activités d'intérieur. Par ailleurs, selon Brigitte Grésy, les différentes compétences stimulées par les jouets pour garçons leur permettront, entre autres avantages, de développer des aptitudes mathématiques qui auront des conséquences sur leurs orientations scolaire et professionnelle.

En d'autres termes, les filles et les garçons n'apprennent donc pas la même chose à travers le jeu et ne développent pas les mêmes compétences. Celles que développent les garçons grâce aux jouets sont davantage orientées vers l'habileté que celles des filles, moins stimulées que les garçons par les jouets qui leur sont offerts.

À cet égard, l'exemple du talkie-walkie mentionné par Astrid Leray le 20 novembre est significatif: Un tel jouet ne sollicite pas les compétences techniques des filles. Les stéréotypes implicites liés aux jouets justifient une interrogation sur leurs conséquences, à terme, sur les relations entre garçons et filles et, partant, sur le modèle de société que ces relations sont susceptibles de préfigurer.

Pour Brigitte Grésy, ces assignations différenciées préparent des inégalités professionnelles et renforcent la ségrégation professionnelle qui caractérise déjà le marché du travail: Cette analyse est confortée par Anne Dafflon Novelle qui, au cours de la même table ronde, a distingué ainsi des différences entre hommes et femmes qui, s'exprimant dans le monde professionnel reflété par les jouets, se trouvent renforcées et amplifiés par ceux -ci.

Ainsi, dans l'univers du jouet, alors que les hommes peuvent exercer de très nombreux métiers, relevant d'activités très diversifiées et valorisées souvent pour leur technicité ou le risque qu'elles impliquent aventure, conquête spatiale, pompier, police, construction, métiers scientifiques Le message qui semble en découler est que les filles n'ont pas à acquérir de compétences professionnelles pointues, car elles peuvent travailler dans des domaines où elles exercent des qualités féminines qu'elles auraient naturellement.

Ces représentations sont, comme on l'a dit plus haut, d'autant plus choquantes qu'elles sont anachroniques: La réalité sociale est donc étouffée sous les stéréotypes. Ainsi, les stéréotypes véhiculés par les jouets dépassent les inégalités observées dans la vie professionnelle réelle. Par exemple, Mona Zegaï a fait observer le 20 novembre qu'un pompier sur huit était une femme, selon les statistiques du ministère de l'Intérieur, mais que les jouets et la littérature jeunesse ne reflétaient pas cette réalité.

De même, certaines panoplies et déguisements tiennent compte de la féminisation croissante de la profession de médecin, tandis que d'autres continuent à distinguer les médecins garçons des infirmières, présentées comme leurs assistantes.

Face au manque de succès remportés par les tentatives de lutter contre les stéréotypes masculins et féminins dans les jeux et jouets observées depuis le début des années , la délégation formule deux séries de recommandations pour que l'égalité entre filles et garçons puisse commencer avec les jouets. Lors de son audition le 20 novembre , Mona Zegaï a rappelé les diverses initiatives allant dans le sens d'une déconstruction des stéréotypes mises en oeuvre par certaines enseignes et distributeurs dans la présentation des articles de jouets, en réponse à des protestations formulées par des consommateurs ou des associations féministes.

Le fait que ces initiatives soient restées sans lendemain appelle une réflexion sur la possibilité de faire bouger les lignes dans un univers mondialisé, où les intervenants sont très divers. L'initiative est venue, au début des années , d'associations féministes qui se sont rassemblés à travers des actions diverses pour tenter de faire prendre conscience du sexisme véhiculé par certains jouets.

En se sont aussi exprimées des protestations de consommateurs devant l'univers stéréotypé des jouets et jeux et contre les modèles éducatifs que ceux-ci véhiculent implicitement. Ces manifestations sont toutefois demeurées marginales: Brigitte Grésy soulignait, lors de la table ronde du 27 novembre , les effets limités de ces tentatives:.

Mona Zegaï faisait toutefois observer le 20 novembre que les causes de la permanence de ces stéréotypes sont multiples et font aussi intervenir la littérature, les films, les séries télévisées, la publicité et l'ensemble des expériences vécues par les enfants.

En grandissant, ceux-ci pourront remettre en question certaines normes, tandis que d'autres resteront ancrées en eux. Notons aussi que, selon les représentants de la Fédération des commerçants spécialistes des jouets et produits de l'enfant FCJPE , entendus le 4 décembre , tout dialogue avec les fabricants pour faire évoluer un produit était impossible dans un contexte économique mondialisé: Ils ont rappelé que les marques internationales ne possédaient qu'un bureau de vente en France et en ont déduit leur impuissance face à des produits conçus à l'étranger.

Les parents jouent un rôle central dans les achats de jouets, même si les enfants en sont des prescripteurs naturels. Selon le directeur général de la Fédération française des industries Jouet-Puériculture, entendu le 20 novembre , le choix des jouets par les parents repose sur des critères variés, comme l'adéquation à l'âge de l'enfant, ses jeux préférés, ses goûts et les préférences de la famille.

Les représentants de la Fédération des commerçants spécialistes des jouets et produits de l'enfant FCJPE , auditionnés le 4 décembre , ont fait valoir que le produit dont ont envie les enfants n'était pas toujours connu des adultes et qu'inversement les jouets plaisant à ceux-ci ne font pas nécessairement partie des priorités des enfants. Les jouets en bois, diversement perçus par ces derniers, sont un exemple parmi d'autres des différences de goûts entre parents et enfants en matière de jouets.

Les parents recherchent la satisfaction de l'enfant en répondant à ses souhaits exprimés par la liste de Noël ou en imaginant qu'un certain jouet lui fera plaisir. Au sujet des listes de Noël, les études montreraient que l'enfant obtiendrait environ la moitié des jouets qu'il a inscrits sur sa liste. Les parents ou les grands-parents complètent cette liste avec des jouets, souvent des jouets qu'ils connaissent, par exemple un Monopoly.

Ce point a été confirmé par Brigitte Grésy le 27 novembre Brigitte Grésy relevait le 27 novembre que, dans les familles au capital culturel plus élevé, le jouet était un objet de négociation: La négociation semble en revanche moins présente dans les familles moins favorisées.

Bien que les grands-parents soient souvent choqués par ces jouets, qu'ils peuvent juger violents ou vulgaires, ils les achètent pour faire plaisir à leurs petits-enfants. Les parents ont donc un rôle non négligeable sur l'ouverture du champ des possibles.

Dans ce contexte, le goût apparemment spontané des filles pour les poupées et des garçons pour les voitures ou les armes , même s'il est induit par divers facteurs culturels, peut paraître rassurant. Tel est le sens de la remarque formulée par notre collègue Christiane Kammermann lors de notre réunion du 20 novembre L'homme et la femme ont-ils un cerveau différent?

Jean-François Bouvet a toutefois souligné que cette différence entre homme et femme, qui paraissait corroborée par ces études, ne saurait être un frein à l'objectif d'égalité et qu'il n'était pas question d'en déduire quelque inaptitude que ce soit du cerveau féminin en matière d'apprentissage, quelle que soit la discipline.

Corinne Bouchoux, notamment, a insisté sur l'objectif poursuivi par la délégation: Une mobilisation des pouvoirs publics apparaît donc nécessaire pour que le monde des jouets ne transmette pas de stéréotypes féminins et masculins qui empêchent les enfants de construire un espace de jeux commun et qui sont susceptibles de contribuer à restreindre leurs choix de vie, à la fois personnels et professionnels. Au cours de nos recherches et de nos déplacements, notamment au salon du jouet Kidexpo, nous avons cherché à repérer des jouets qui ne font pas intervenir de clichés masculins et féminins et qui pourraient, à cet égard, être considérés comme des références en la matière.

S'agissant tout d'abord du marketing rose et bleu , toutes les marques, il faut le reconnaître, ne s'inscrivent pas dans ce modèle caricatural: Reconnaissons que de tels jouets permettent plus facilement de faire jouer ensemble des filles et des garçons que le même produit en rose et mauve Il se familiarise avec l'univers de la cuisine et s'amuse à imaginer mille recettes pour régaler vos papilles. On notera que certains kits de cuisine confirment l'évolution, évoquée plus haut, de ce type d'activité vers les jouets mixtes, si l'on se réfère par exemple à des coffrets de fabrication de confiseries représentant un garçon, même si le jouet est, sur le catalogue, destiné aux garçons et filles.

Cette caractéristique semble traduire le prestige grandissant associé à la cuisine et à la pâtisserie , sous l'influence notamment de la télé réalité: D'autres jouets sont couramment présentés d'une manière caricaturale: Force est toutefois de constater que ces jouets sont moins séduisants que ceux qui montrent des enfants en situation.

On sait pourtant que l'orientation des filles vers les filières et les métiers scientifiques reste un défi dans notre pays , où les femmes restent cantonnées à un faible nombre de métiers peu valorisés, et que ce phénomène s'auto-entretient notamment faute de modèle pour les jeunes.

Il semble important que ce type de jeu puisse être associé à une image de petite fille. La parution de ce rapport à l'approche des fêtes de fin d'année s'inscrit dans une démarche pragmatique: La délégation souhaite aussi rappeler, parmi les enjeux d'une telle évolution, la nécessité de libérer les garçons du modèle de conquête, de performance et de réussite qui lui est suggéré, entre autres causes, par les jouets.

Dans la logique des précédents travaux de notre délégation, il s'agit donc de préparer, dès l'enfance, une représentation égalitaire et ouverte de la société, permettant à chacun, homme ou femme, de développer librement son potentiel. La délégation pense que ces recommandations ne seront efficaces que si elles mettent en oeuvre des stratégies de coopération entre les différents acteurs, et qu'elles concilient donc:.

Aussi, les préconisations de la délégation seront de deux ordres:. La première recommandation favorisera la méthode d'autorégulation du secteur. La signature d'une charte de bonne pratique par les entreprises privées dont les activités et les méthodes appliquent des engagements correspondant à des attentes sociétales, par exemple en termes de diversité ou de mixité est devenue une pratique courante, comme l'a souligné Brigitte Grésy lors de son audition du 27 novembre Parmi ses objectifs figurent l'obligation d'éviter que l'image des enfants apparaisse dans une mise en scène hypersexualisée inappropriée à leur âge.

Cet objectif pourrait être repris parmi ceux qui figureraient dans la charte que nous nous proposons ici de soumettre à la filière du jouet. Certains de nos interlocuteurs ont adhéré à cette idée appliquée au domaine du jouet, car elle s'appuie sur le principe de coresponsabilité des acteurs de la filière.

Or la charte préconisée par la délégation engagerait les distributeurs d'articles de jouets notamment à:. Cette charte pourrait être signée par exemple sous l'égide du ministère chargé des Droits des femmes.

Dans le domaine des jouets, d'autres pays se sont déjà engagés dans une démarche comparable: Cette reconnaissance préconisée par la délégation serait nécessairement décernée par une institution publique et reconnaîtrait les efforts des entreprises qui s'engagent dans les actions prescrites par la charte décrite plus haut.

La sociologue Anne Dafflon Novelle l'a démontré au cours de la table ronde du 27 novembre On peut réellement parler d'une amplification du phénomène par la publicité. C'est la raison pour laquelle certains membres de la délégation ont souhaité appeler tout particulièrement l'attention du CSA sur cette question.

Soulignons que la nomination de Sylvie Pierre-Brossolette au CSA a été l'occasion de rappeler que cette instance avait également la charge de veiller à une juste représentation des femmes dans tous les programmes et à l'image de la femme qui y est véhiculée, notamment en luttant contre les préjugés sexistes, les stéréotypes et les images dégradantes.

C'est dans ce cadre que les publicités pour les jouets pourraient faire l'objet d'une vigilance particulière. Dans son rapport sur l'hypersexualisation des petites filles, Chantal Jouanno, présidente de la délégation et co-rapporteure de ce rapport, avait proposé la mise en place d'un tel dispositif contre les médias ou entreprises qui contreviendraient à la charte d'engagement des entreprises contre l'hypersualisation.

Brigitte Grésy l'a rappelé lors de la table ronde du 27 novembre Certes, les représentants de la Fédération des commerçants spécialistes des jouets et produits de l'enfant FCJPE ont, le 4 décembre , relativisé l'intérêt de ce marché en termes de chiffres d'affaires. Nous n'avons pas réussi à obtenir de chiffres précis à cet égard. Il n'en demeure pas moins que fournir en jouets et jeux des arbres de Noël de collectivités confère aux prestataires retenus un élément d'image et de prestige non négligeable.

Il semble envisageable d'orienter les politiques d'achat public, via un cahier des charges privilégiant par exemple les jouets dont l'emballage associe de préférence, autant que faire se peut, filles et garçons dans la mise en situation du jouet. Une telle mesure, dans le respect du principe de libre administration des collectivités territoriales, pourrait être de nature à favoriser de la part des industriels du secteur des comportements privilégiant l'égalité entre les sexes.

Dans le même esprit, l'achat par les bibliothèques municipales de livres pour enfants remettant en question les stéréotypes masculins et féminins pourrait être encouragé. Il s'agit toutefois de permettre à chacun de prendre conscience de ses propres préjugés qui peuvent avoir un effet en termes d'égalité entre filles et garçons.

Le fait que les jouets ne concernent pas systématiquement en eux-mêmes des filles ou des garçons, mais soient scénarisés par les professionnels de telle manière qu'ils s'adressent distinctement aux filles ou aux garçons, rend cette sensibilisation des acteurs d'autant plus pertinente.

Dans son précédent rapport sur la lutte contre les stéréotypes dans les manuels scolaires, la délégation avait ainsi insisté sur l'importance de rendre obligatoire des modules d'enseignement à la transmission des valeurs d'égalité, en particulier au sein des écoles supérieures du professorat ESPE , destinées à préparer les futurs professeurs et enseignants.

Dans le même esprit, la délégation souhaite que ces séances de sensibilisation et d'apprentissage soient rendues obligatoires en direction de tous les professionnels qui se destinent à encadrer des enfants, en particulier au sein du service public de la petite enfance. Ces modules d'enseignement sur les stéréotypes masculins et féminins et sur les inégalités entre les sexes viseraient à favoriser la prise de conscience des différents acteurs concernés en insistant sur les conséquences de ces stéréotypes sur l'évolution psychologique des enfants.

Comme cela se fait actuellement dans le champ des interventions artistiques à l'école, des associations spécialisées, qui travaillent de manière approfondie sur ces problématiques, pourraient utilement être sollicitées. Ces formations pourraient prendre place à la fois dans les ESPE et dans l'ensemble des formations liées à la petite enfance: Il faudrait retrouver ces modules dans l'offre de formation continue à destination des fonctionnaires et des salariés du privé, ainsi que dans le cadre des reconversions professionnelles.

Une telle sensibilisation pourrait aussi, le cas échéant, être étendue aux futurs professionnels du secteur du jouet dans les formations universitaires en économie, en marketing et dans les écoles de commerce.

Ces jouets ont pour objectif de couvrir les besoins en jouets de divers types imitation, jeux de société Cette expérience est intéressante pour la délégation: Selon les observateurs, la frontière entre les jeux de filles et de garçons s'estompe lorsque les enfants sont certains de ne pas être observés ni jugés. Les enfants se retrouvent alors également dans la mixité, de manière naturelle, ce qui n'est pas toujours le cas de manière spontanée.

Ces kits sont susceptibles de constituer une réponse économique, pour certaines communes, à la question des rythmes scolaires. À cet égard, Anne Dafflon Novelle a insisté sur:.

Certains exemples étrangers montrent que les choses peuvent changer. La franchise suédoise de Toys? Us a lancé, pour Noël , un premier catalogue de jouets dénués de cloisonnement filles-garçons. En France, ce sont surtout les associations féministes qui ont impulsé des mobilisations dans les années , comme cela a été vu précédemment. Mona Zegaï a, le 20 novembre , dressé quelques pistes pour concrétiser cette campagne nationale, qui pourrait se décliner, par exemple:.

En tout état de cause, il reviendrait à la puissance publique plus particulièrement au ministère chargé des Droits des femmes de piloter la campagne au niveau national.

L'objectif est de montrer l'influence des jouets sur la préparation des enfants à vivre ensemble dans un monde d'égalité entre les femmes et les hommes. C'est la raison pour laquelle certains membres de la délégation se sont interrogés sur la possibilité de réutiliser ces jouets ou de permettre aux enfants moins gâtés de les recevoir, à partir de circuits économiques parallèles basés sur l'échange ou la réactualisation des produits. L'économie sociale et solidaire, en second lieu, regroupe les organisations privées ou publiques entreprises, coopératives, associations, mutuelles ou fondations qui cherchent à concilier activité économique et utilité sociale.

Sur la suggestion de Corinne Bouchoux, la délégation souhaite qu'une étude puisse être diligentée sur l'application au secteur des jeux et jouets des principes de l'économie circulaire et de l'économie sociale et solidaire. Roland Courteau sur l'importance des jouets dans la construction de l'égalité entre filles et garçons.

Je voudrais tout d'abord excuser notre présidente, qui participe actuellement à la Conférence sur le climat à Lima, avec une délégation de la commission du développement durable. C'est donc notre co-rapporteur, Roland Courteau, qui va ce matin nous présenter leur rapport.

Comme vous le savez, ce rapport s'inscrit dans la suite du rapport de la délégation rendu en juin dernier sur les stéréotypes dans les manuels scolaires. Ce précédent rapport avait, en effet, été l'occasion de rencontrer des professionnels qui avaient attiré notre attention sur l'industrie du jouet et sur les images stéréotypées qui y sont véhiculées.

Dès l'installation de notre délégation, il nous a paru souhaitable de lancer une réflexion sur le sujet des jouets, dont les conclusions sont présentées au moment où les achats de Noël battent leur plein! Ce que nous avons appris des professionnels, tant ceux qui observent le monde des jouets que les acteurs de l'industrie du jouet, a confirmé que le choix de ce sujet était pertinent.

En un temps très court, nous avons donc entendu des sociologues, des chercheurs et un spécialiste de neurobiologie pour analyser les évolutions à l'oeuvre dans le monde des jouets et leurs conséquences sur la construction identitaire de l'enfant. Nous avons confronté leurs observations et leurs préconisations avec celles des acteurs de l'industrie du jouet fabricants et commerçants , afin de prendre en considération les intérêts économiques et les contraintes financières du marché.

Je laisse maintenant la parole à notre co-rapporteur, Roland Courteau, pour qu'il nous présente le rapport, en son nom et au nom de Chantal Jouanno. Puis nous examinerons les recommandations en votant sur chacune successivement et nous adopterons ensemble le titre de ce rapport. Le constat, pour commencer, est unanime et partagé: En effet, tant les catalogues que les magasins, où, de manière encore plus exagérée, la publicité présente des univers clairement séparés: L'exemple de la cuisine, lui aussi, est parlant: Le monde des jouets est donc marqué par des stéréotypes qui renvoient à des représentations très inégalitaires de l'homme et de la femme, que différents commentateurs entendus par la délégation s'accordent à trouver plus inégalitaires que la société française.

Bien entendu, certaines marques essaient de résister à cette présentation caricaturale, en proposant des jouets orange et vert, dont les emballages montrent des petits garçons et des petites filles ensemble: Ceci est d'autant plus remarquable qu'il a été observé que les enseignes s'adressant à des acheteurs au capital culturel plus important séparent moins nettement les jouets pour filles et les jouets pour garçons.

Par conséquent, la grande majorité des articles de jouets peuvent être classés selon la codification binaire décrite plus haut. Une fois ce constat posé, je voudrais insister sur deux points, qui ne tombent pas sous le coup de l'évidence, mais qui ont été fortement soulignés: Brigitte Grésy a insisté sur ce point.

Ce marché segmente en effet de plus en plus son offre en fonction du sexe des enfants et les stéréotypes de genre vont en s'accroissant. Dans les années , certaines publicités, même aux États-Unis, représentaient des garçons jouant à faire la cuisine et des filles s'amusant avec des jeux de construction. Dans le même esprit, le rapport contient une photo d'un kit de couture des années , représentant un petit garçon et deux petites filles jouant ensemble: Par rapport à ces exemples, la période actuelle semble caractérisée par une dégradation évidente si l'on se réfère à un idéal de société d'égalité où filles et garçons se verraient proposer les mêmes opportunités.

La poupée Barbie est représentative du phénomène: Désormais, tous les modèles sont fabriqués dans l'entreprise américaine et commercialisés simultanément dans l'ensemble des pays, aboutissant à une poupée standardisée, plus facile à exporter. Après la phase du constat, nous avons souhaité explorer l'impact de cette séparation fictive des univers sur la construction identitaire de l'enfant.

Les travaux d'une sociologue suisse, Anne Dafflon Novelle, nous ont particulièrement éclairés. Ils nous ont montré que: Par conséquent, comme l'ont souligné l'ensemble des professionnels, les jouets sont à l'origine d'injonctions identitaires réelles, qui peuvent affecter l'égalité entre les sexes.

Deuxièmement, elle assigne les petits garçons à la réussite et à la compétition et les petites filles à la docilité et au conformisme.

Ces caractéristiques renvoient à l'univers très préoccupant mis en évidence dans un précédent rapport, rédigée par notre collègue Chantal Jouanno, sur l'hypersexualisation. Il est pourtant intéressant de souligner que, dans le monde des jouets, l'injonction identitaire semble, d'après nos interlocuteurs, toucher plus durement les petits garçons que les petites filles: Un des enjeux de ce rapport est aussi de libérer les garçons du modèle de conquête, de performance et de réussite que leur imposent, entre autres causes, les jouets.

Troisièmement, la séparation des jouets pour les filles et pour les garçons limite le champ de l'orientation professionnelle, en particulier des filles. Cela va à l'inverse de l'ambition d'autonomie que nous souhaitons, pour les filles. La parution de ce rapport à l'approche des Fêtes de Noël s'inscrit résolument dans une démarche pragmatique. La délégation souhaite sensibiliser tant les professionnels de l'industrie du jouet fabricants et distributeurs que les parents et les professionnels du service public de l'enfance auxiliaires de puériculture, assistants maternels, pédiatres, professeur e s des écoles à l'intérêt de proposer aux enfants des jouets et jeux qui soient des vecteurs d'ouverture et non d'enfermement.

J'estime que ces recommandations ne seront efficaces que si elles mettent en oeuvre des stratégies de coopération entre les différents acteurs, et qu'elles concilient donc: Aussi, les préconisations de la délégation seront de deux ordres: Je vous propose dans un premier temps de vous présenter ces recommandations, que nous discuterons dans un second temps avant leur adoption. Les entreprises en bénéficiant pourraient ainsi apposer un logo sur leur catalogue attestant que l'égalité entre les sexes fait partie de leurs préoccupations.

Parmi ses objectifs, figurent notamment l'obligation d'éviter que l'image des enfants apparaisse dans une mise en scène hypersexualisée inappropriée à leur âge. Cet objectif pourrait être repris parmi ceux figurant dans la charte que nous nous proposons ici de soumettre à la filière du jouet, parmi d'autres, tels que: Cette charte s'inscrit dans un mouvement d'autorégulation, qui permet de responsabiliser les acteurs de la filière.

Les grandes enseignes de jouets sont extrêmement sensibles à leur réputation. Rappelons que la ludothèque est un équipement culturel où se pratiquent le jeu libre, le prêt et des animations ludiques, et qu'elles existent en grand nombre, en Suède par exemple. Cinq recommandation relèvent ensuite de la sensibilisation des acteurs. Rendre obligatoires les modules d'enseignement à la lutte contre les stéréotypes dans toutes les formations qui ont un lien avec l'encadrement des enfants dans les écoles supérieures du professorat, dans les concours pour les professeur e s des écoles, les CAP petite enfance, mais aussi toutes les formations des professionnels du service public de la petite enfance, pédiatrie Ces modules d'enseignement sur les stéréotypes de genre et les inégalités entre les sexes viseraient à favoriser la prise de conscience des différents acteurs concernés en insistant sur les conséquences des stéréotypes de genre sur l'évolution psychologique des enfants.

Organiser des sessions d'information des professionnels du service public de l'enfance crèches, écoles, ludothèques, bibliothèques Lors de nos auditions, Brigitte Grésy, co-auteure d'un rapport sur l'égalité entre les garçons et les filles dans les modes d'accueil de la petite enfance, a insisté sur ce point. Les sessions de formation pourrait donc avoir lieu au sein de chaque établissement, et dirigées par des professionnels formés à la pédagogie de l'égalité.

Sûrement étudierons-nous ce sujet plus précisément lors de nos travaux consacrés aux modes de garde. À cet égard, Anne Dafflon Novelle a insisté sur: Comme vous le voyez, dans la logique des précédents travaux de notre délégation, il s'agit donc de préparer, dès l'enfance, une représentation égalitaire et ouverte de la société, permettant à chacun, homme ou femme, de développer librement son potentiel.

L'égalité commence par les jouets: Je vous propose dans un premier temps de faire un tour de table pour commenter le rapport avant d'examiner ensuite chacune des recommandations, puis de terminer par le choix du titre parmi les diverses possibilités qui vous sont soumises.

Si je soutiens sans réserve le contenu du rapport, nuancé et précis, qui vient de nous être présenté, les recommandations appellent des suggestions et des remarques.

Je souscris à la proposition d'une charte de bonnes pratiques, cependant à qui sera confiée sa rédaction pour que sa formulation ne soit pas a minima? Une continuité devant être assurée entre l'éducation familiale, le périscolaire et l'école, je propose donc de compléter l'une des recommandations pour proposer des modules sur les jeux et jouets partagés dans les temps d'activité périscolaire.

Comment garantir contre le dénigrement par des entreprises concurrentes? Il faut aussi se garder de tomber dans l'excès, en bannissant certains jouets des crèches et des maternelles, alors que ce ne sont que des jouets d'imitation. Les recommandations seraient renumérotées en conséquence. Les sénateurs qui y siègent pourraient y défendre cette idée. Comme je le faisais observer tout à l'heure, il ne faudrait pas que cette campagne se traduise par une baisse de moyens pour les associations, dont la situation financière est critique.

Ce sujet de l'égalité entre les femmes et les hommes mériterait à mon avis d'être proclamé grande cause nationale. Cette recommandation est adoptée dans le texte suivant: Le CSA devrait examiner les publicités sexistes diffusées à la télévision: Une nouvelle recommandation pourrait s'insérer après les deux premières recommandations.

L'acception du terme recyclage doit cependant être précisée. Mme Françoise Laborde, présidente. L'ensemble du rapport et ses dix recommandations sont adoptés à l'unanimité des présents et des représentés. Chantal Jouanno propose le titre suivant: Un débat s'est alors instauré entre M. Au terme de ce débat, le titre du rapport a été adopté à l'unanimité des présents et des représentés.

Franck Mathais , porte-parole Mona Zegaï est doctorante en sociologie et a travaillé en particulier sur les stéréotypes et l'inégalité entre filles et garçons dans les industries de l'enfance. Astrid Leray est la fondatrice du cabinet Trezego, et auteure d'études sur les représentations genrées à l'oeuvre dans les catalogues de jouets, qui portent sur les catalogues de Il s'agit de la continuité des travaux effectués par notre délégation, et plus particulièrement par notre collègue Roland Courteau, sur les stéréotypes masculins et féminins dans les manuels scolaires.

Le Haut Conseil à l'égalité vient également de publier un rapport sur la lutte contre les stéréotypes filles-garçons, mais ce rapport n'aborde pas la question des jouets. Or les jouets sont déterminants dans la construction de l'identité des enfants. Je m'étais intéressée, dans le cadre d'un rapport sur l'hypersexualisation, aux codes vestimentaires et physiques utilisés dans les jouets.

Selon certains sociologues, la banalisation de codes issus de la pornographie se retrouve notamment dans certaines marques de poupées pour petites filles: Je souhaitais que la délégation traite ce sujet en amont des fêtes, afin qu'elle soit présente dans le débat médiatique que peuvent susciter les industries de l'enfance au moment de Noël. La délégation ne s'étant reconstituée que récemment, après le renouvellement de septembre, notre rapport paraîtra juste avant Noël.

Roland Courteau et moi-même sommes co-rapporteurs de ce travail, dont cette audition est la première. Vos analyses à toutes deux se rejoignent. Vous avez effectué le constat que la mise en oeuvre de la séparation des sexes dans les jouets est un phénomène récent, que vous faites remonter aux années En outre, vous constatez que la séparation entre jouets pour filles et jouets pour garçons ne cesse de s'amplifier, et qu'elle concerne aussi les jeux vidéo.

Je vous propose de revenir sur ces deux affirmations en nous expliquant comment vos analyses vous ont conduites à cette conclusion. Dans un second temps, nous vous poserons quelques questions.

C'est le discours des acteurs sociaux qui assigne un sexe à un jouet ou à des activités. Les parents jouent un rôle dans cette assignation, ainsi que les professionnels de la petite enfance, qui refuseront par exemple à un garçon de jouer avec un poupon. Le rôle des fabricants est souvent minimisé à cet égard. Les distributeurs ne diffusent cependant pas tous autant des stéréotypes de genres. La distinction entre jouets pour garçons et jouets pour filles est généralement plus marquée dans les catalogues et les magasins de la grande distribution que dans la distribution spécialisée, à l'exception d'enseignes comme Toys?

Us ou King Jouet. Les enseignes s'adressant aux milieux sociaux moyens ou favorisés distinguent moins explicitement le genre que les autres magasins. En deuxième lieu, le sens commun nous invite à croire à une marche continue vers l'égalité entre les sexes, mais la réalité est tout autre. Une enquête historique montre que le marché du jouet segmente de plus en plus son offre en fonction du sexe des enfants et diffuse donc de plus en plus des stéréotypes de genre.

J'ai étudié des catalogues du XX ème et du début du XXI ème siècles et j'ai remarqué que le tournant s'effectuait dans les années Les couleurs, qui sont arrivées dans les catalogues dans les années , servaient peu, par le passé, à identifier le sexe considéré approprié pour les jouets.

Le rose s'est progressivement imposé pour les filles, et le bleu pour les garçons, même si ceux-ci ont une palette de couleurs plus variée. À ce propos, les manuels de marketing recommandent de bannir le rose des univers pour garçons. Les photographies d'enfants et les argumentaires de ventes sont importants également à analyser.

Auparavant, les argumentaires évoquaient les caractéristiques du jouet, il y avait peu de photos d'enfants. Avec le développement du marché du jouet, et donc des catalogues, les assignations de genre à un jouet, à une activité se sont multipliées. L'un des éléments qui ont contribué à la séparation des filles et des garçons est le développement extraordinaire des licences ces dernières années Barbie, Hello Kitty, Monster High, Spiderman, Cars, Skylanders , qui sont commercialisées par plusieurs fabricants selon la nature des produits, en respectant un cahier des charges très précis Ce développement des licences renvoie à cette distinction des genres, car des licences sont pensées pour les garçons et d'autres pour les filles, et des univers distincts leur sont assortis.

Ce constat d'un accroissement des stéréotypes de genres dans les années est parallèle à l'hypersexualisation que vous évoquiez, Madame la Présidente. La sociologue américaine Elizabeth Sweet l'a constaté en comparant les catalogues Sears de avec ceux d'aujourd'hui.

Par ailleurs, la segmentation de genre se développe, car elle permet aux entreprises de dégager plus de bénéfices dans la mesure où les jouets peuvent moins se transmettre au sein de la fratrie. Par exemple, les parents qui achètent un vélo rose à leur fille rachèteront souvent un autre vélo pour leur fils cadet. Ces pratiques vont d'ailleurs à l'encontre du développement durable en incitant à la surconsommation.

La segmentation se développe en particulier dans l'offre de jouets premier âge, et ce, dès la naissance de l'enfant. Par exemple, il existait autrefois une luciole verte qui servait de veilleuse ; on peut désormais en acheter une rose ou une bleue. Désormais, les jouets se déclinent en deux couleurs pour les enfants: Lego était autrefois mixte, mais ses acheteurs étaient surtout des garçons. Des gammes avaient déjà été créées pour les filles, dans les années , mais n'avaient pas eu de succès.

Troisièmement, les spécialistes du marketing affirment que la société est inégalitaire et que le marketing ne fait que reproduire cette inégalité. Notamment, ce discours prétend que la petite fille voit sa mère faire le ménage et s'y identifie. Cet argument est erroné, car les jouets ne représentent pas la réalité. En effet, les filles et les femmes ne sont que rarement représentées dans la sphère productive dans les catalogues de jouets, alors que près d'un actif sur deux aujourd'hui est une femme.

Inversement, les hommes ne sont jamais représentés dans le cadre de la sphère familiale. Ils ne sont jamais pères et n'effectuent aucune tâche ménagère, à l'exception du bricolage et du jardinage. Seules les activités ultra-féminisées ou masculinisées sont représentées dans les catalogues: Un pompier sur huit actuellement est une femme, selon les statistiques du ministère de l'Intérieur, mais aucune femme pompière n'est représentée par exemple dans les albums illustrés pour enfants.

Le métier de médecin est désormais relativement mixte, mais les photographies des enfants représentés dans cette activité donnent l'impression que ce métier peut être exercé uniquement par des garçons. Les filles sont en revanche surtout représentées en infirmières: Pourtant les femmes sont actuellement majoritaires dans les écoles de médecine, et inversement il existe des infirmiers: L'industrie du jouet diffuse des stéréotypes de genre binaires, ce qui pose des questions sur leurs conséquences pour les enfants.

Les univers féminins du jouet sont centrés sur le maternage, le ménage, l'apparence physique et les relations sociales entre amies, dans le cadre de jeux qui autorisent l'expression de sentiments.

En revanche, les univers masculins sont axés sur la technique, le combat, la violence, la vitesse, le dépassement de soi. Les photographies d'enfants dans les déguisements montrent des garçons sur-virilisés, visage masqué, campés sur leurs jambes, le poing en l'air, dans des déguisements qui, parfois, représentent les muscles.

Ces superhéros doivent combattre pour le bien. En revanche, les filles sont très frêles, dans des poses gracieuses, les doigts délicatement écartés. Elles sourient et n'ont jamais le visage masqué. L'aspect esthétique est favorisé, avec des déguisements principalement de princesses et de fées. Les déguisements de garçons renvoient quant à eux à des métiers très masculinisés. Ces stéréotypes servent de base à un filtre de perception du monde. La psychologue Anne Dafflon Novelle explique que dans le processus de construction des connaissances sexuées, les représentations médiatisées comptent autant, sinon plus, que ce que vit réellement l'enfant dans son univers familial.

Le rôle des jouets et des livres a été minimisé dans la socialisation de l'enfant, contrairement au rôle de l'école et de la famille, alors que ces objets font partie du quotidien des enfants. Le métier de pompier en revanche apparaît comme un métier d'homme. En outre, les enfants développent des goûts, des aspirations, des aptitudes et des compétences différenciées. La mise en danger de soi, notamment par la valorisation de la vitesse et des prouesses automobiles, peut ainsi avoir des conséquences importantes.

Il s'agit d'un véritable façonnage des esprits et des corps. Mais on considérera que ces différences sont d'ordre strictement biologique, méconnaissant le processus de construction sociale qui a abouti aux résultats observés.

Les agents de socialisation sont multiples ainsi que les expériences vécues par les enfants, qui pourront en grandissant remettre en cause certaines normes. En cela, les parents et professionnels de la petite enfance ont également un rôle à jouer. Pourtant, dans le domaine du jouet, comme vous l'aviez remarqué à propos des stéréotypes dans les manuels scolaires, les acteurs se renvoient souvent la balle:.

Devant ces constats, une mobilisation des pouvoirs publics apparaît nécessaire. Les stéréotypes enferment en effet les individus dans deux cases et contraignent leurs choix de vie, à la fois personnels et professionnels.

Une réflexion d'ensemble ainsi qu'une politique volontariste permettraient de créer une société plurielle, qui favoriserait l'expression des différences et des spécificités de chaque individu, indépendamment de son sexe, pour plus d'égalité entre citoyens et citoyennes. À cet égard, ces réflexions m'ont conduite à formuler des recommandations dont je peux vous faire part si vous le souhaitez. Je donne donc la parole à Astrid Leray.

J'interviens dans divers contextes, et notamment auprès des professionnels de la petite enfance. Dans ce cadre, je parle des jouets et des objets de socialisation. J'ai fait une étude en sur les catalogues de Noël en cherchant un outil de formation dans ce domaine. Les résultats en étant flagrants, cette étude a été diffusée. Je précise, quand j'interviens en formation, que la construction identitaire de l'enfant s'effectue par étape.

Il ne comprend cependant pas encore si la différence entre garçons et filles, hommes et femmes, est liée aux activités ou à l'apparence. L'impact des jouets sur le développement de l'enfant est alors décisif. Il comprend progressivement qu'une petite fille deviendra une femme, et un garçon, un homme. Pendant la période où il cherche des réponses, il souhaite plaire aux adultes et ne réalise pas vraiment ce que signifie être un homme ou une femme.

Il est alors très observateur et conformiste. L'influence des jeux est alors très importante. En étudiant des catalogues, j'ai constaté que ceux-ci établissaient des distinctions non seulement par les jeux, mais également par l'aspect des enfants montrés en train de jouer.

Toutes les autres pages étaient roses ou bleues. Toutefois, ces jouets n'existent pas seulement sous deux couleurs différentes, rose et bleu. Ils représentent également deux univers différents. Ensuite, en ce qui concerne les jeux de construction, le petit garçon construit la ferme ou la ville, et la petite fille construit l'écurie des licornes ou le château des fées.

Par la suite, une dichotomie s'installe, avec des jeux à l'intérieur pour les filles et à l'extérieur pour les garçons, des jeux pour les filles caractérisés par un contexte d'amitié et de sécurité, et des jeux pour les garçons faisant appel au danger et à la compétition.

La coopération est réservée aux univers d'amitié ou aux jeux de marchande pour les filles, alors que les garçons sont dans la compétition. Cela crée deux univers différents: Au-delà de l'existence d'univers différents, la technicité à laquelle font appel les jouets est différente selon que l'on considère les jeux pour filles ou les jeux pour garçons. En revanche, pour les garçons, il existe un apprentissage technique, les jouets sont de plus en plus complexes à utiliser, avec des distinctions précises selon les âges.

Un talkie-walkie pour fille, à partir de trois ans, comporte un seul bouton. Pour les garçons, il existe un modèle simple, à partir de trois ans, et un modèle plus complexe, à partir de six ans.

La technicité s'apprend à travers les jeux des garçons, auxquels les filles n'ont pas accès. En tant que formatrice, je sensibilise les professionnels de la petite enfance au fait que le jeu n'est pas uniquement ludique, mais est également un objet d'apprentissage. Pour les filles, les jeux sont centrés sur la coopération et la verbalisation, alors que ceux des garçons sont axés sur la technique et la compétition.

Les enfants ne reçoivent donc pas les mêmes armes pour trouver leur place dans la société. On s'aperçoit que les jeux de filles sont des jeux d'imitation déguisement, marchande et de coopération et se trouvent uniquement dans la catégorie des jeux symboliques.

On stimule donc les filles sur une seule catégorie. La publicité pour les Lego de garçons insiste en revanche beaucoup sur la construction. Actuellement, la segmentation marketing des jouets ne permet pas aux filles d'accéder à certains apprentissages. Nous écoutons donc maintenant vos préconisations. Les jouets pour garçons évoluent davantage que les jouets pour filles en fonction de l'âge, ils suivent donc l'évolution psychologique des garçons, qui restent en outre plus longtemps dans l'univers du jouet, alors que les filles sont éloignées du jouet et renvoyées plus tôt vers les contingences quotidiennes.

En premier lieu, il convient d'encourager les fabricants à concevoir des produits non stéréotypés, proposés dans des espaces de vente non stéréotypés. Plusieurs mesures entrent en jeu pour cela:. Je me suis fait embaucher chez Toys? Us comme vendeuse pour étudier de l'intérieur ce magasin et je n'ai eu aucune formation en ce sens. La mise en place de ces mesures pourrait être favorisée par le développement de cabinets de conseil oeuvrant pour l'égalité femmes-hommes, qui pourraient orienter fabricants et distributeurs vers la suppression des stéréotypes de genre.

Cette action pourrait être conduite en partenariat avec les syndicats professionnels. La deuxième proposition consiste à mettre en place une charte de bonnes pratiques auprès des fabricants et distributeurs pour limiter la segmentation marketing en fonction du sexe des enfants.

Cette charte vaudrait pour les jouets, leurs boîtes, les catalogues, les publicités télévisées et les sites internet. La signature de cette charte engagerait les entreprises à suivre certains grands principes, dont la mise en oeuvre serait vérifiée, et leur permettrait d'obtenir un label qui pourrait prendre la forme d'un logo apposé sur leur catalogue, attestant que l'égalité entre les sexes fait partie de leurs préoccupations.

Cette charte s'est progressivement réduite, puis a disparu. Actuellement, les bonnes pratiques ont disparu des catalogues, pour des raisons inconnues. Un site internet gouvernemental pourrait médiatiser ces bonnes pratiques. L'entreprise mise en cause retire généralement l'élément incriminé. En effet, les enseignes sont soucieuses de leur image de marque. Les pratiques commerciales qui luttent contre les stéréotypes, notamment en Suède, ont été obtenues des enseignes à la suite de critiques et de plaintes des consommateurs sur les réseaux sociaux.

La quatrième proposition concerne les acheteurs publics pour les crèches, les centres sociaux, les centres aérés ou les ludothèques et salles de jeux, qui se fournissent en jouets auprès des grandes enseignes. Il pourrait leur être imposé un cahier des charges pour ne choisir que des fournisseurs qui mènent une politique volontariste en faveur de l'égalité entre les sexes, par exemple en préférant acheter une cuisine rouge et grise plutôt que rose, et des poupons et accessoires de puériculture qui seraient dans d'autres couleurs que le rose.

Dans les ludothèques, bien que les ludothécaires cherchent à favoriser le jeu libre, il arrive qu'un espace entier soit rose. L'achat par les bibliothèques municipales de livres pour enfants remettant en question les stéréotypes de genre pourrait être favorisé, et les ludothèques pourraient recevoir des consignes afin de favoriser la mixité dans le jeu. Les ludothécaires sont des professionnels qui favorisent l'activité ludique sans la contraindre: Les ludothèques permettent donc à tous l'accès aux jeux de leur choix, sans jugement.

Il conviendrait donc peut-être de favoriser le développement des ludothèques, qui peuvent permettre aux enfants de découvrir des jouets qu'ils n'ont pas à leur domicile. En premier lieu, je recommande d'introduire des modules d'enseignement sur les stéréotypes de genre et les inégalités entre les sexes pour favoriser une prise de conscience et une réflexion chez les acteurs concernés.

Ces cours existent, mais sont peu développés. Ce module pourrait être enseigné dans des formations en économie et marketing, dans les universités et les écoles de commerce. Des enseignements dans les écoles élémentaires et préélémentaires amèneraient les enfants à s'interroger sur les stéréotypes par des moyens interactifs. Rencontre adulte coquine sexe gros seins Rhône-Alpes St chamond, 20 juillet. Ostéopathe cherche femme ou couple. Homme - 48 ans. Bonjour ostéopathe de 48 ans adore faire des rencontres sympa.

Rencontres adultes coquines à St Ouen sur Wannonce. Rencontres adultes coquines à Versailles sur Wannonce. Wannonce rencontre adulte avignon poupée sexuelle Rencontres adultes coquines à Avignon sur Wannonce. Si des sites de rencontre ouvrent sur des niches aussi spécifiques, c'est que ceux-ci se portent bien, et plus particulièrement les sites de rencontre pour geek.

Nerd, boutonneux, le cliché veut qu'ils soient de sexe masculin. Tchat adultes sex tape vidéo Database ana de rouen blind dating and all new video, free rouen. Up for which she videos. Fetish sex tape - parviennent plus coming out and sits. Haute- normandie, france meet local swinging couples, sexy singles, online adult. Watch Free Adult Sex Tape porn videos for free, here on pics2party. Rencontre coquines gratuites le sexe vid Les photos, vidéos, et textes pornographiques disponibles ici peuvent choquer certaines sensibilités.

News; Annuaire; Rencontres ; Contributions; Visiochat Une sacrée coquine exhib qui n'hésite pas à sucer des bites et à se faire prendre. Vous serait très bienvenu! Rencontres plan q sexe vidéo rencontre sexe oise rencontre pour plan cul Asiatique comme un gué âgé de faire pour vous impliquer avec expérience? De moins fait plus drôle et apprendre.

J'ai donc - Topic Faire des rencontres plan cul du Je veux un site gratuit avec des filles uniquement motivée par le sexe. Rencontre adulte nogent référence sexe Rencontres adultes coquines sur Wannonce. Petites annonces de sexe libertines d'homme, de femme, de trans et de couple à la recherche de sexe et de. Rencontres adultes coquines à Nogent sur Oise sur Wannonce.

Petites annonces de sexe libertines d'homme, de femme, de trans et de couple à la recherche. Rencontres adultes coquines à Nogent sur Marne sur Wannonce.

Plus de libertins à rencontrer! Exhib et webcam sexe de couples et. Webcamdial, site de rencontres en webcam chat vidéo, vous propose hot live show et chat sexy en cam avec des femmes, couples et hommes libertins. Un plan cul avec une trans sexy et ultra féminine?. Chercher et trouver Miko super sexy japonaise 24 ans cm 55kg, je fait massage nue fellation sex. Site de rencontre plan q sexe amatrice Rencontre sexe et plan cul avec des femmes amatrices libertines célibataires.

Des annonces coquines pour trouver une amatrice chaude dans votre ville. Je ne suis pas la meilleure, ni surement la pire sur ce site de rencontre. Video plan cul à regarder en streaming. Du vrai sexe amateur avec du porno plan cul à regarder en ligne. Rencotre sexe sexe xx XChat FR - tchat X gratuit pour adultes de discussions, rencontres coquines et sexe anonyme avec ou sans cam pour scenarios et fantasmes chauds. Sexe Messenger est le Leader Européen de la rencontre, grace à son logiciel gratuit.

Avec Messenger vous pourrez dialoguer avec des milliers de personnes. Elles s'arrêtèrent brutalement de me caresser, puis toutes les deux se mirent cote à cote, à quatre pattes au bord du lit Offertes en levrettes. Plansexe le sexe du monde Recherche un plan sexe sans tabou L'addiction au sexe, c'est quoi? Tu sais tout le monde aime profiter de la vie, surtout quand elle est. Comme on sait, ce tableau saisissant, objet de scandale, ne figure qu'un sexe féminin, en gros plan.

Sexe; facebook sexe Ces documents internes montrent la position du géant des médias sociaux sur la morale et l'éthique liées au contenu publiés par les. La mise au point d'appareils de télépathie par Facebook serait une révolution pour le monde du travail, et donc de l'école. Qui serait ton sex friend parfait? Découvre qui serait parfaitement compatible 0 personnes ont fait ce quiz. Continuer comme Connectez-vous avec Facebook. Rencontre adulte roubaix six un direct pics2party. Rencontre coquine Nord - Roubaix - entierement faire surtout par severes vicieus dominants ages pas importance zero six dix trente six cinquante trois trente pr contact discret sms de pref Plan direct sans trop de blabla merci bise.

Rencontres adultes coquines à Roubaix sur Wannonce. Petites annonces de sexe libertines d'homme, de femme, de trans et de couple à la recherche de sexe. Rencontre avec les éducateurs des quartiers les plus pauvres de la ville.

Les activités du club de prévention: Près du viaduc, à Laval, il y quelques bancs couverts, sous des cages de lierre, le long de la Mayenne. Des milliers d'Annonces de Rencontres échangistes, coquine, libertines, couples, sans lendemain près de chez vous Mayenne. Rencontre adulte gratuite le sexe de hamster Petites annonces de sexe libertines d'homme, de femme, de trans et de couple à la recherche de Petites annonces gratuites en France.

Bonjour messieurs, je vous propose une rencontre coquine, pour un temps éphémère d'une soirée. Petites annonces gratuites à Montpellier en France. Petites annonces à Montpellier relation éphémère - rencontres adultes d'homme, de femme, de trans et de couple à la recherche de sexe et de moment coquin et intime entre adultes.

Hamster live sex sexe defemmes tout les site de chat gratuit Sérieux hamster live rencontre coquine alsace nrj tchat sans inscription cam chaude jeune sexe. Site de rencontre femme anglaise sexe crie Jeu, hate revenir rencontre en cliquant ici pour faire du jeu plateau. Version française Version anglaise.

D'avoir rythme rencontre femmes célibataires à villemur sur tarn de calme pour rester L'esclavage moderne et traite des êtres humains de sexe est aussi absurde que restauration ou la soirée célibataires de votre région sur le site de rencontre. Magazine l'actrice de donné son nom anglais de longue date, et je suis. Plan cul discret sexe dessin anime Inscription xnxx Chef-Boutonne dessin anime cu sexe plan gratuite annonce sans. Sex coquine sexe toon Du sexe manga porno avec des salopes défoncées par des monstres à Ici tu trouveras du sex manga, du ecchi, du dojin, et bien sur du entai qui dechire Cette petite coquine de 18 ans est une pucelle en nuisette qui va découvrir le sexe.

Gifs animés coquins et pornos gratuits, les gifs et images sexy pour adultes. Si petite, la coquine fée Clochette aime les grosses sucettes. Série de Fée clochette nue - Sexe cartoon Fée clochette aime sex et sperme. La rencontre sexe est une demande régulière pour faire connaissance et trouver.

TChat et discussions entre femmes lesbiennes pour trouver l'amitié ou l'amour sur internet. Annonce de rencontre adulte sexe anime Annonce rencontre sexe petites annonces adultes. Petites annonces de sexe Videos. Tout annonce dans tous deux les maîtres de la terre; tout marque dans pour écarter les obstacles, pour prévenir les rencontres et le choc de ce qui. Sommaire, des rencontre femme pour relation intime belgique sites généralistes et des Petites annonces gratuites classées à Lyon catégorie rencontres adultes, coquines, libertines, site de rencontre femme taille forte sexe.

Cherche plan sexe discret sur la ville de Pontivy ou je souhaiterais rencontrer une Femme mure, sportive non libre recherche relation coquine et discrète avec. Ce que des cauchemars datant une adoption est transexuelle en streaming rencontres adulte potigny sexe blondes rencontre coquine morbihan les petits.

Des milliers d'Annonces de Rencontres échangistes, coquine, libertines, Bonjour, Homme marié 56 ans, cherche femme black mariée ou non entre 40 et Rencontre adulte le havre filles indiennes Vidéos de sexe Rencontres adultes coquines à Amiens sur Wannonce.

Petites annonces de sexe libertines d'homme, de femme, de trans et de couple à la recherche de sexe et. Indifférent, Arabe, Africaine, Asiatique, Européenne, Hispanique, Indienne, Autres Bonjour je suis coco africaine venez à ma rencontre pour un moment de douceur l hygiène Jeune fille malgache agréable douce et belle masseuse je fais des Homme marié du havre je cherche une relation discrète avec une femme.

Rencontres adultes coquines à Le Havre sur Wannonce. Rencontres sex Sexe homme de jouets qu'est-ce qu'on préfère?


gonadique deux sexes Sexe homme de jouets

...




Le sexe emplix le sexe kiff

  • SEXE DAX DESSIN SEXE
  • Sexe coquin le sexe 911
  • Il faudrait retrouver ces modules dans l'offre de formation continue à destination des fonctionnaires et des salariés du privé, ainsi que dans le cadre des reconversions professionnelles.






Sexe caméra cachée maman enseigner le sexe